Glowsun et Greenleaf, les deux dates qui titillent

Un petit événement pour les résidents du « grand Sud-Est », qui, tel un alignement de planètes rarissime, vont profiter d’une conjoncture rêvée pour aboutir à deux concerts qui s’annoncent immanquables. En effet, dans le cadre de leurs tournées respectives, celle pré-Hellfest pour Glowsun et la tournée européenne et marathonienne pour Greenleaf, les deux groupes vont faire plateau commun sur deux dates en France, histoire de nous coller la bave aux lèvres et aux oreilles plus que de  raison.

La première date sera le 12 juin sur Lyon, au Warmaudio, organisé par L’Oeil de Néron, une toute nouvelle structure. Les deux groupes y seront épaulés par les parisiens de Montecharge.

10385382_10206719305367566_3175278471730251229_n

La seconde date, le lendemain, le 13 juin, après quelques heures d’autoroute, où les bougres, secondés cette fois-ci par The Real Mac Coy et Pillars, feront trembler les murs du Volume à Nice sous le chaperronage bienveillant des Caught by the Fuzz.

11109707_534566146681816_6798643033659709780_n

Deux belles dates donc ! Et comme on est des gentils, on vous propose quelques places via ce concours tout simple : CLIQUEZ ICI.

 

Collection printemps-été des Stoned Gatherings

8aa2bc81-ad6f-4a23-aa6a-778c5b900c84

L’institution parisienne nous présente les tendances de la belle saison avec, pour débuter en douceur, le 20 mai au Glazart : les éclaireurs de Torche, les belges de Your Highness et Watertank qui feront souffler le vent d’ouest.

d17fc37e-e007-4f2d-86ca-6eb611a9678f

Le monde des arts et des lettres se retrouvera au même endroit le lendemain (ou pour continuer la nuit) pour Nashville Pussy riot pour qui ouvriront Admiral Sir Cloudesley Shovell (well well).

337de9b2-321d-44a7-b3b6-e24d14df5217

Tout ça c’est bien, en mai fait ce qu’il te fait, mais en juin ? Et bien ça commence assez fort, encore dans la même salle, le 2 avec les excellents Abrahma (dont la dernière galette est une tuerie pour qui ne le saurait pas) et Tombstones qui ouvriront pour Egypt.

6676f2fe-6d2c-49c0-9948-24b48bcff3be

Comme il faudra bien un mois pour se remettre de cette soirée, rien jusqu’au 30, mais du vrai lourd le 30 avec un premier groupe de la scène de NOLA : Eyehategod qui viendront bourriner votre système auditif en compagnie de Herder.

001bde29-29e2-4d85-ae24-04a5c4c47a13

Pour rester dans le registre originel de la scène sludge de Louisiane, on retrouvera Crowbar le 9 août qui seront épaulés, excusez du peu, par Black Tusk et Wo Fat.

Ca fait rêver !

Maximum Circus Festival Berlin

logo

 

La première édition du Maximum Circus Festival de Berlin se déroulera les 15 et 16 mai prochain quelques semaines seulement après le Desertfest. Cette manifestation itinérante proposée par Go Down Records a déjà eu lieu à Trévise en avril et sera encore proposée le 7 juin à Cesena (Italie).

Le rendez-vous allemand, qui se déroulera au Tiefgrund, propose de créer des synergies entre l’underground stoner italien et teuton. Outre des musiciens, des labels (Go Down Records (IT)
Heavy Psych Sounds Records (IT) Stoned Karma (D)
Exile On Mainstream (D)
Vincebus Eruptum (IT)
Sound Of Cobra Records (D)) et graphistes participeront à cette fête en plus d’un public de fins connaisseurs.

Au menu du vendredi :

Dome La Muerte And The Diggers

MoRkObOt

Pater Nembrot

Ape Skull

Three Eyes Left

Herba Mate

Lu Silver

A l’affiche du samedi :

Vibravoid

OJM

Gnod

Vic Du Monte

Radar Men From The Moon

Conny Ochs

Alice Tambourine Lover

Da Captain Trips

Des infos par ici

http://www.maximumfestival.com

Du son par là

https://godownrecords.bandcamp.com/album/maximum-circus-berlin-2015

maximum circus 10x7,5cm

Earthless, les dates françaises du joli mois de Mai

Earthless et la Gaule c’est pour fin mai à l’occasion de leur Europe Tour 2015. Les ricains viendront mettre en orbite leurs jams cosmiques lors de deux dates chez nous et il serait ballot de rater le coche.

Le 28 mai, tout d’abord, Crumble Fight, les fait venir sur Nantes au Ferrailleur pour une soirée tout en guirlande de notes, soutenus par Domadora, histoire de ne pas gâter l’affaire…

 

11081107_682862465157644_5992792470290372331_n

 

Puis le 29 mai à Lyon où Goliath et Merci Bonsoir, les feront jouer à L’Epicerie Moderne en compagnie de Sunder (nouveau projet des anciens The Socks). Là encore, une affiche cohérente qu’il serait criminel de louper.

 

11020486_773370282778556_8666783102780461881_n

 

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire…

 

Crumble Fest – 5 et 6 juin 2015

Les 5 et 6 juin prochain aura lieu la deuxième édition du Crumble Fest à Montaigu, petit bourg de Vendée (environ 30 bornes au sud de Nantes).
Contrairement à ce que vous pourriez croire, le Crumble Fest n’est pas une fête locale où l’on déguste du crumble (sucré ou salé) en déclamant des vers de Roméo (Montaigu) et Juliette (Capulet). Que nenni !!! Le Crumble Fest est beaucoup plus fin, jugez plutôt :

My Sleeping Karma, Herder, Greenleaf, Sardonis, We Insist !, Eagles Gift et bien d’autres encore.

AfficheCrumbleFest
Un grand bravo à l’association Crumble Fight à l’initiative de ce sympatique festival et de nombreux concerts dans cette belle région vendéenne.
La billeterie pour le Crumble Fest ouvre dans les prochains jours. Pour plus d’infos, ça se passe ici ou ici.

Bucha, Bucham, Buchae, le savoir-doomer par les Stoned Gatherings

Doom gath 1

Les chefs d’orchestre Dead Pig Entertainment et Garmonbozia Inc. sont heureux de vous présenter, pour cette deuxième édition des Doomed Gatherings, leur sélection aux petits oignons d’orchestres de musique lourde de chambre les 18 et 19 avril à Paris, Glazart.

Faisons le tour du week-end si vous le voulez bien. Histoire de titiller votre envie et de vous faire comprendre que ce we là, votre famille pourra cordialement se faire voir tant la Gathering Family a mis les gros plats dans les gros et pour pas cher zobi ! 30euros le pass 2 jours ou bien aux alentours de 20euros le pass 1 jour. Voici le menu.

Samedi 18/04/2015

Déjà, tu peux arriver à 16h, profiter, histoire de t’en coller une pas chère, parce que c’est Happy Hour. Ensuite, faire le tour et piller le stand de Music Fear Satan, d’héberluer tes yeux jolis devant de la sérigraphie et plus tard, te rassasier au food truck. C’est bon ? Allez boom !

ACID WITCH:

Première fois en France, pour ces gros poisseux qui ne jurent que par les sorcières, les zombies et les épices. C’est tripant et bien gras comme une crème solaire au steak haché, indice 50 sur l’échelle du gluten.

TOMBS:

Signés chez Relapse et pour la première fois aussi en France, Tombs est, pour ainsi dire, pourfendeur de gaudriole et a plutôt tendance à vous coller un sourire kabyle au visage. C’est lourd, sombre avec un ptit côté hardcore très mignon.

https://tombsbklyn.bandcamp.com/

SUNNATA:

Chez eux, ils n’est pas incompatible de planer à 10000 en se soudant des lests de 3 tonnes à chaque pied. Un bel oiseau qui, quand il se soulage, creuse des cratères.

BLACK ANVIL:

Du heavy black ricain, avec de la couille poilue en guise de voix. Voilà, je peux pas faire plus vendeur comme phrase !

BONEHUNTER:

Et pour commencer, un truc bien con, bien qui envoie, à la bien cousin qui fait de Satan sa petite trainée et de son public ses amuses-gueule. Du punk dégueu et dégoulinant, crasseux et pas bien catholique.

Tu te dis que tu as passé une grosse soirée et qu’elle était « trop pire cool » ? Mais attend, petit chenapan, ce soir c’est afterparty DJ set avec, s’il vous plait, Benny « oui oui » Ward de Orange Goblin qui vient balancer ses skeuds et son swag poilu à la face des doomeux heureux ! De 0h00 jusqu’à 6h du mat’, ça va guincher velu. Prévoyez la soupe aux choux pour vous requinquer !

orange-goblin-7647Tu dances ou je t’esploze !

 

Dimanche 19/04/2015

Oh, mais tu es encore là ? T’en veux encore ? Allez paf, seconde couche, et non des moindres, là le dimanche il fait mal, il va te coller des sciatiques aux tympans. Allez petit tour…

UFOMAMMUT:

Grooooooooooos. Ecoute « Ecate ». Doom monstrueux et giclette psychédélique, le trio redonne à la bûche son sens initial. Rien que pour eux, le dimanche vaut son pesant de snickers. Et si t’y vas pas, « tu crains Flanders ».

CONAN:

Doublette magique avec les précédents. Les anglais vont direct à l’essentiel, le nouveau batteur groove du cul comme personne, ça beugle sous la capuche. Jouissif.

SCOTT H BIRAM:

Lui, il a vendu son âme et ses gonades au Diable pour choper ce swing crasseux et délectable. On vous suggère d’accompagner le crunch de sa gratte avec une bonne (et belle) blonde.

DIRGE:

Pourquoi aller chercher ailleurs ce qu’on a sous les oreilles ? 20 ans que les parisiens broient leurs angoisses dans un métal sombre et lancinant. Rendez leur hommage lors de cette soirée !

BAGARRE GENERALE:

Toujours commencer une soirée par une bonne bagarre générale pour ensuite se réconcilier autour d’un pot de bienvenue. Faire décoller le rationnel par une inversion, quelque chose d’aérien, un détail, c’est aussi le credo porté par la musique instrumentale de ces français.

Voilà donc les deux copieuses soirées que vous propose ce Doomed Gathering, 2ème édition. De la qualité, de la cohérence, de la sueur, du sang, du dancefloor, des poilus, de la bière, des images, de la bûche, de l’émotion, un bel hommage à cette lancinante musique qui réchauffe nos petites oreilles depuis toujours. Merci !

Les infos ici ==> https://www.facebook.com/events/1533279430265375/

With The Dead : le retour de Lee Dorrian !

On a quasiment aucune info, mais on s’est dit que vous voudriez savoir quand même (!!?!) : Lee Dorrian, qui nous avait un peu laissé en plan après l’arrêt de Cathedral, revient à la musique avec le groupe WITH THE DEAD, a priori via son label Rise Above Records.

Il s’agit d’un trio, où Dorrian (au chant) est aux côtés de Tim Bagshaw à la 4 et  la 6 cordes (!), et Mark Greening à la batterie (tous les deux transfuges d’Electric Wizard et Ramesses…).

Pas encore de musique dispo, mais on peut imaginer que ça sera doom…

On vous tient au jus…

wtd