Mangoo – Heat


 

Daté de 2012 le dernier album de Mangoo était un joyeux fourre-tout ou l’on se prenait à se demander s’il ne s’agissait pas d’une compilation tant les attaques de pistes pouvaient dérouter. Il faut dire que ces cinq finlandais ont le chic depuis 2005 pour produire une musique inclassable si ce n’est au moyens de rallonges du type space-prog-fuzz-pop-stoner.

Est donc sorti ce 9 Décembre leur dernière Galette, Heat, chez Small Stone Records, histoire de vous réchauffer un peu en ce début d’hiver. On pourrait leur reprocher de faire une musique trop accessible et trop proche de la Pop. Oui M’sieurs Dames, de la pop. Et là je vous demande, est-ce une hérésie de produire un album ou s’entremêlent heavy, Fuzz, Spacerock, Prog et POP ?? Non, pas avec Mangoo, c’est bien ficelé, c’est facile à écouter, sans prise de tête, et sans passer ni à coté d’une certaine recherche ni d’une production léchée. Un seul regret cependant, l’ambiance fuzzy des précédents albums s’estompe et nous laisse un peu sur notre faim.

Coté ambiances, l’album démarre très fort avec « Relief » et déjà on ressent l’aspect 80’s qui se prolonge sur « Get Away » et donne cette tonalité Pop si inattendue dans un album que l’on peine parfois à qualifier de Stoner. Que les puristes ne s’effarouchent pas, les chœurs menés par la voix particulière de Pickles, soutenue par la rythmique  de la basse d’ Igor et de la batterie de Teemu vous feront retrouver des ambiances qui ne seront pas sans rappeler certains Pink Floyd, sans doute aussi grâce aux claviers de Nikky. Heat joue avec les genres et même un fuzz façon Truckfighters.  On remarquera « Tiembla » chanté en espagnol pour des sonorités plus Desert Rock, ce qui est loin d’être une mauvaise idée.

Le groupe imprime avec cet album sa marque de fabrique, une musique personnelle et inattendue, un univers où l’on se laisse guider avec curiosité et appétit. Mangoo c’est du Rock au dessus de la moyenne et si vous n’accrochez pas à cet opus, prenez au moins la peine d’aller passer un moment sur leur précédent Neverland qui offrait quelques sensations bien pêchues.

Note de Desert-Rock
   (7/10)

Note des visiteurs
   (10/10 - 1 vote)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  


Se connecter

Mangoo – Heat