THE MIDNIGHT GHOST TRAIN – mai 2014


Avant mon premier concert de « The Midnight Ghost Train », j’ai pu converser avec le leader  du groupe, Steve Moss, sur ses influences, sa façon de voir le processus d’écriture ou encore son prochain album. Cela m’a également permis de rencontrer quelqu’un d’excessivement sympathique et étonnamment calme avant la débauche d’énergie qu’il livrera sur scène.

 

mgt1

 

Salut Steve, pour commencer, comment est né le groupe ?

Le groupe est né il y a environ six ans après la mort de mon meilleur ami. Je l’ai débuté en sa mémoire, pour lui rendre hommage, et qu’il continue à vivre en quelque sorte de cette manière.

 

Et d’où vient ce nom de groupe « The Midnight Ghost Train » ?

Et bien en partie d’un vieux morceau d’Hank Williams « I’m So Lonesome I Could Cry », dont le refrain fait : « The midnight train is whining low, I’m so lonesome I could cry » et on a simplement ajouté « Ghost » au milieu.

 

Comment décrierais tu ta musique à quelqu’un qui ne vous connaît pas ?

Et bien je dirais que nous sommes un groupe de « Heavy Blues ». Personnellement, je n’aime pas vraiment le terme « Stoner Rock ». Tout ce que je joue, c’est du blues comme Muddy Waters ou encore Lightnin’ Hopkins. On le joue simplement plus fort, ce qui donne naturellement du « Heavy Blues ».

 

De quelle manière composes-tu ? Seul ou avec le groupe ?

On écrit la plupart du temps directement pendant que nous sommes en tournée. On teste nos idées pendant les concerts et on en parle directement après ou dans le van. On se dit : « ceci marche », « ceci marche moins », « essayons ça demain ». On utilise vraiment nos concerts pour tester les réactions du public et la façon dont le tout fonctionne en live.

 

Il me semble qu’il y a eu pas mal de changements au sein de la formation. Estimes-tu le line-up actuel comme stable ?

Absolument ! Le line-up actuel est le plus fort. Le prochain album en sera bien meilleur. Sur le dernier par exemple, j’ai écrit toutes les parties pour la basse. Mais je ne joue pas de basse, je joue de la guitare, et c’est une autre façon de penser. Alors que maintenant nous avons un bassiste incroyable, en la personne de Mike Boyne. La basse va bien mieux sonner et ça a catalysé les autres processus d’écriture.

 

mgt2

 

Tu prépares le troisième album. Où en sont les compos ? L’enregistrement ? Et pour quand est-il prévu ?

Yep, l’album est entièrement écrit et nous allons l’enregistrer directement après cette tournée ! On entre en studio la semaine où la tournée s’arrête [ndlr : le mois dernier]. L’album sera normalement prêt pour une sortie fin janvier début février.

 

Quelles différences avec les précédents penses-tu que nous pourrons y trouver?

Cet album va tout défoncer ! Il y aura bien plus de travail sur les compos et sur les vocaux. C’est la première chose que les personnes que je rencontrais me demandaient et ils avaient raison. Je crois que c’est la meilleure façon de le définir. Je veux dire, le dernier album était très brut à ce niveau.

 

Tu nous disais que tu as testé certains nouveaux morceaux sur scène. Les retours sont bons ?

Les retours ont été énormes. Tu vois, la raison pour laquelle on est vraiment excités à l’idée de ce nouvel album, c’est parce que tout ceux qui ont entendus les nouveaux morceaux les ont adorés.

 

mgt3

 

Ce soir est tourné votre premier clip. Sur quel morceau ? Comment cela s’est-il fait ? Et pourquoi ici en particulier ?

Alors c’est un morceau actuellement appelé « Glad Stone » et qui sera sur le nouvel album. La dernière fois que nous avons joué à Paris, c’était ici. Celle qui tourne le clip ce soir y avait fait pour nous des prises de vues incroyables pour nous servir de matériel de promo. Donc nous lui avons demandé si nous pouvions faire ça ici avec elle et on a arrangé tout ça avec Glad qui produit le show et avec qui nous sommes bons amis.

 

Pour finir Steve, peux-tu nous en dire plus sur cette sauce qui porte le nom du groupe et dont tu fais la pub sur votre page Facebook ?

Une compagnie de sauce piquante de Kansas City, qui sont grand fans de notre groupe, nous ont demandé il y a environ deux ans s’ils pouvaient faire une sauce avec le nom de notre groupe. Et elle est très très bonne ! Crois moi, on a directement le cul en feu ! On en emmène toujours en tournée et elle finit toujours sold-out dès le départ. On avait ramené à peu près 50 bouteilles cette fois mais elles ont toutes disparues en 2 petites semaines.

 

Merci à Steve et Glad.

 

Cosmic Mo


1 commentaire
  • vu a rennes au mondo bizzaro energie enorme et d un calme et disponible a notre egard

Laisser un commentaire

  

  

  

Se connecter