HELLFEST 2019 – La prog de la Valley !

Hellfest Open Air Festival 2019 avec sous la Valley :
Fu Manchu, Uncle Acid and the deadbeats, Graveyard, The Obsessed , Cult of Luna, envy , All Them Witches, MY SLEEPING KARMA, MANTAR, The Ocean , Philip H. Anselmo & the Illegals, Yob, Radio Moscow, Conan, Valley of the Sun, The Necromancers, SUMAC, Cave In, Will Haven, Fiend, Coilguns, Emma Ruth Rundle, MESSA, GOLD, DDENT.
… et 2 groupes qui seront annoncés plus tard !

 

Mantar, Conan, My Sleeping Karma, Colour Haze… Garmonbozia régale l’Hexagone

Dans les jours qui vont suivre, Garmonbozia va frapper la France avec plein de soirées qui s’annoncent déjà mémorables. Si la plupart auront lieu à Paris, les autres villes auront elles aussi droit à leur dose de décibels.

  • Enfin, le duo déchainé que chacun doit avoir vu au moins une fois dans sa vie en live sinon il a raté sa vie, Mantar, et Deathrite, groupe allemand de death/grindcore.

 

MOTOCULTOR Fest – 19-20-21 août à St-Nolff (Bretagne)

Quasiment une décennie de Motocultor et une programmation aussi éclectique que pointue, il était grand temps pour Desert-Rock de s’acoquiner avec l’autre plus célèbre festival breton, qui honore comme chaque année nos styles de prédilection.

Excusez du peu, au milieu de pointures de tous les courants du metal nous auront droit à rien de moins que Graveyard, Conan, Bongzilla, Midnight Ghost Train, Valient Thorr et la doublette post-hardcore Neurosis/Cult of Luna, de quoi faire d’importants ravages aux cervicales entre deux mosh-pits…

La scène française sera également à l’honneur avec Stonebirds, Withcthroat Serpent, Regarde les Hommes Tomber, Fange ou encore Barabbas.

Entre valeurs sures, confirmations et raretés dans nos contrées, avouez que l’affaire était plus que tentante…

On ira tout de même jeter yeux et oreilles sur le reste, notamment Entombed AD qui s’y connait en gras ou encore Bl’ast, le projet hardcore avec Nick Oliveri qui risque fort de faire planer l’ombre d’Henry Rollins sur la pointe bretonne.

Rendez-vous donc du 19 au 21 août du côté de St-Nolff pour trois jours de gros son gras !

Toutes les infos :

annonce 15 juin ann-1606153

Desertfest London 2016

L’affiche définitive du Desertfest London est tombée cette semaine, l’occasion pour nous de faire un point sur l’événement et d’aider les derniers indécis à prendre (ou pas) l’Eurostar pour se rendre outre-Manche et ravir leur conduit auditif entre quelques pintes et quelques scones.

Le Desertfest a choisi le weekend du 29 avril au 1er mai pour sa 5ème édition, précédant tout juste le jour férié anglais du 2 mai. Et c’est plutôt bien choisi car au vu de l’affiche, le repos ne fait définitivement pas partie des prestations offertes durant ces 3 jours célébrant l’arrivée du stoner sur Terre.
Derrière trois têtes d’affiches déjà très solides (Electric Wizard, Russian Circles, qui a eu l’occasion d’irradier la Valley du Hellfest l’année dernière avec un set éblouissant, et Corrosion of Conformity with Mr. Pepper Keenan himself), se cache une sympathique ribambelle d’artistes :
des gros classiques comme Crowbar, Godflesh, Egypt, Pelican, Truckfighters, Trouble, Wo-Fat… et des plus jeunes comme Elder, Conan, Mothership, Gurt, OHHMS, Witchsorrow, Planet of Zeus

Bref, du doom, du sludge, du stoner, du southern rock, du post-metal… autant d’appellations précises et ennuyantes que d’éclectisme pour cette affiche 2016.

Le festival se partage entre 5 salles, à la capacité variant de 400 personnes à 1400 personnes, toutes situées dans le quartier de Camden Town, haut-lieu des cultures dites alternatives telles que les cultures punks, gothiques, rock’n’roll, disco ou encore altermondialistes (d’après Wikipédia, bien que j’ai un doute sur le disco).
Le pass 3 jours est au prix de 100 livres (environ 130 euros). Le site met également à disposition des offres hôtel + pass 3 jours.

Toutes les infos sur le site de l’événement : http://www.thedesertfest.com/london/

Desertscene2016_Poster1_WebRes_25Jan

Bucha, Bucham, Buchae, le savoir-doomer par les Stoned Gatherings

Doom gath 1

Les chefs d’orchestre Dead Pig Entertainment et Garmonbozia Inc. sont heureux de vous présenter, pour cette deuxième édition des Doomed Gatherings, leur sélection aux petits oignons d’orchestres de musique lourde de chambre les 18 et 19 avril à Paris, Glazart.

Faisons le tour du week-end si vous le voulez bien. Histoire de titiller votre envie et de vous faire comprendre que ce we là, votre famille pourra cordialement se faire voir tant la Gathering Family a mis les gros plats dans les gros et pour pas cher zobi ! 30euros le pass 2 jours ou bien aux alentours de 20euros le pass 1 jour. Voici le menu.

Samedi 18/04/2015

Déjà, tu peux arriver à 16h, profiter, histoire de t’en coller une pas chère, parce que c’est Happy Hour. Ensuite, faire le tour et piller le stand de Music Fear Satan, d’héberluer tes yeux jolis devant de la sérigraphie et plus tard, te rassasier au food truck. C’est bon ? Allez boom !

ACID WITCH:

Première fois en France, pour ces gros poisseux qui ne jurent que par les sorcières, les zombies et les épices. C’est tripant et bien gras comme une crème solaire au steak haché, indice 50 sur l’échelle du gluten.

TOMBS:

Signés chez Relapse et pour la première fois aussi en France, Tombs est, pour ainsi dire, pourfendeur de gaudriole et a plutôt tendance à vous coller un sourire kabyle au visage. C’est lourd, sombre avec un ptit côté hardcore très mignon.

https://tombsbklyn.bandcamp.com/

SUNNATA:

Chez eux, ils n’est pas incompatible de planer à 10000 en se soudant des lests de 3 tonnes à chaque pied. Un bel oiseau qui, quand il se soulage, creuse des cratères.

BLACK ANVIL:

Du heavy black ricain, avec de la couille poilue en guise de voix. Voilà, je peux pas faire plus vendeur comme phrase !

BONEHUNTER:

Et pour commencer, un truc bien con, bien qui envoie, à la bien cousin qui fait de Satan sa petite trainée et de son public ses amuses-gueule. Du punk dégueu et dégoulinant, crasseux et pas bien catholique.

Tu te dis que tu as passé une grosse soirée et qu’elle était “trop pire cool” ? Mais attend, petit chenapan, ce soir c’est afterparty DJ set avec, s’il vous plait, Benny “oui oui” Ward de Orange Goblin qui vient balancer ses skeuds et son swag poilu à la face des doomeux heureux ! De 0h00 jusqu’à 6h du mat’, ça va guincher velu. Prévoyez la soupe aux choux pour vous requinquer !

orange-goblin-7647Tu dances ou je t’esploze !

 

Dimanche 19/04/2015

Oh, mais tu es encore là ? T’en veux encore ? Allez paf, seconde couche, et non des moindres, là le dimanche il fait mal, il va te coller des sciatiques aux tympans. Allez petit tour…

UFOMAMMUT:

Grooooooooooos. Ecoute “Ecate”. Doom monstrueux et giclette psychédélique, le trio redonne à la bûche son sens initial. Rien que pour eux, le dimanche vaut son pesant de snickers. Et si t’y vas pas, “tu crains Flanders”.

CONAN:

Doublette magique avec les précédents. Les anglais vont direct à l’essentiel, le nouveau batteur groove du cul comme personne, ça beugle sous la capuche. Jouissif.

SCOTT H BIRAM:

Lui, il a vendu son âme et ses gonades au Diable pour choper ce swing crasseux et délectable. On vous suggère d’accompagner le crunch de sa gratte avec une bonne (et belle) blonde.

DIRGE:

Pourquoi aller chercher ailleurs ce qu’on a sous les oreilles ? 20 ans que les parisiens broient leurs angoisses dans un métal sombre et lancinant. Rendez leur hommage lors de cette soirée !

BAGARRE GENERALE:

Toujours commencer une soirée par une bonne bagarre générale pour ensuite se réconcilier autour d’un pot de bienvenue. Faire décoller le rationnel par une inversion, quelque chose d’aérien, un détail, c’est aussi le credo porté par la musique instrumentale de ces français.

Voilà donc les deux copieuses soirées que vous propose ce Doomed Gathering, 2ème édition. De la qualité, de la cohérence, de la sueur, du sang, du dancefloor, des poilus, de la bière, des images, de la bûche, de l’émotion, un bel hommage à cette lancinante musique qui réchauffe nos petites oreilles depuis toujours. Merci !

Les infos ici ==> https://www.facebook.com/events/1533279430265375/

Up in Smoke 2014, de jolis noms s’ajoutent à l’affiche.

Alors que quatre noms avaient été annoncés la semaine passée pour nous faire saliver, voici une nouvelle salve de groupes pour le festival Up in Smoke édition 2014 qui se déroulera les 3 et 4 octobre au Z7 de Pratteln, en Suisse.

Kadavar, Ufomammut, Dozer, Greenleaf, Conan, Mars Red Sky, Lonely Kamel, Alunah, Intercostal, Wardhill, Hellroom et Projectors.

upinsmoke2014

Se connecter