Freak Valley Festival 2019 : ce sera un grand cru !

La saison des festivals approche à grands pas… Et outre les fameux Desertfest, Hellfest et Up in smoke, un petit festival réunissant près de 3000 amateurs de grosses bûches, de voyages spatiaux et de fumée psychédélique a lieu chaque année depuis maintenant 8 ans : le Freak valley festival. Perdu au milieu de la Forêt noire à quelques encablures de Cologne, la réputation de ce rassemblement grandit au fur et à mesure des années, au point que tous les pass de cette année se sont écoulés en quelques minutes seulement!

Il faut dire que la programmation est alléchante: de grosses pointures du genre (Corrosion of Conformity avec un show célébrant les 25 ans de l’album Deliverance, Wolfmother, le grand Brant Bjork) y côtoient des valeurs sûres (King buffalo, Minami Deutsch, the Vintage caravan) mais aussi de quoi planer très haut (God is an Astronaut, It’s not night it’s space, Electric moon) ou au contraire s’éclater à la cave (Monolord, Yob ou encore The Obsessed et le légendaire Wino).

29 groupes vont se succéder sur 3 jours du 20 au 22 juin et l’un des gros avantages c’est qu’aucun concert ne se chevauche avec un autre (il faut dire qu’avec seulement 2 scènes dont l’une ne sert que pour les concerts de midi à 14h, çà aide !). Bref, vous ne raterez rien du Freak valley si vous avez eu la chance d’obtenir des pass… En tout cas, nous, on y sera!

http://www.freakvalley.de/

Live video Hellfest 2018 : Monolord “Empress Rising” (exclu)

Live video Hellfest 2018 : Monolord “Empress Rising” (exclu)

 

Le Top albums 2017 de Desert-Rock !

Vous l’attendez tous avant de vous projeter dans l’avenir, vous jeter corps et âme dans 2018 avec passion et envie… Le voilà enfin, le top des albums 2017 de Desert-Rock !

 

Voici les 20 albums qui ont reçu le plus de suffrage au sein de notre rédaction :

-1) Elder – Reflections of a Floating World

Un maître album que ce nouvel effort de Elder. D’une richesse infinie, il se redécouvre à chaque écoute. Un must-have que tout fan de stoner se doit de posséder.

-2) Samsara Blues Experiment – One With The Universe

Maitrisant son œuvre de bout en bout, le groupe nous a donné un album synonyme de perfection. Réellement impressionnant.

-3) Monolord – Rust

Suivant une simple recette (riff doom puis le même riff gonflé à la fuzz), sur des tempi se calquant au rythme cardiaque d’un futur trépassé, Monolord prouve que le groupe est tout sauf rouillé.

-4) Kadavar – Rough Times

Entre innovation sonore et authenticité, le groupe nous offre là une pièce maîtresse à leur discographie.

-5) Sasquatch – Maneuvers

Muet durant son adolescence, Sasquatch a terminé sa mue et revient dans le game avec “Maneuvers” : un album au poil !

-6) The Midnight Ghost Train – Cypress Ave.

Cette plaque audacieuse s’inscrit en rupture avec les dernières livraisons des Étasuniens en allant se ressourcer dans les influences qui ont marqué les débuts de la carrière du groupe du côté de Buffalo.

-7) DDENT –آكتئاب

Post metal planant, doom industriel, ode à la dépression. Ddent frappe fort et fait passer de multiples émotions sans un mot. Coup de maître.

-8) Colour Haze – In Her Garden

On avait un peu perdu nos teutons préférés mais ces derniers reviennent très fort avec un album riche, inventif et passionnant.

-9) Mother Engine – Hangar

Des albums cohérents, techniquement chiadés et impeccablement réalisés, y en pas 36000 par an. Félicitations, vous en tenez un.

-10) All Them Witches – Sleeping Through the War

Les américains continuent leur entreprise de classe totale distillant leur son unique aux confins du rock, du blues et du psyché. Pas le meilleur de la discographie mais nettement au-dessus de la masse.

-11) Mothership – High Strangeness

Même s’il ne s’agit toujours pas de l’album à la hauteur de leurs performances live fiévreuses, le trio texan des frères Juett sort avec “High Strangeness” ce qui est probablement le meilleur album de southern rock fuzzé de l’année. Même si on espérait un peu mieux, on a quand même pris un sacré pied cette année…

-12) Stonebirds – Time

Le trio breton, qui nous avait tellement plu et surpris avec son “Into the Fog”, enchaîne avec un second album majeur : “Time”, l’effet de surprise passé, confirme l’orientation musicale ambitieuse du groupe et propose des compositions aussi riches qu’enthousiasmantes.

-13) John Garcia – The Coyote Who Spoke In Tongues

Contre toute attente, le Garcia nouveau se retrouve au sommaire des albums qui ont compté en 2017 et ce n’est que justice car cet exercice acoustico-intimiste propice aux plaisirs solitaires est une petite merveille sur laquelle reprises du mythe Kyuss et nouveautés se côtoient admirablement.

-14) The Necromancers – Servants of the Salem Girl

La surprise de l’année. Les ptits frenchies qui déboulent et nous placent un album tout heavy et intelligent en plein dans la face.

-15) The Obsessed – Sacred

Wino privé d’Europe par la justice fait renaître le plus américain de ses projets. The Obsessed rappelle donc qu’ils sont les patrons du heavy rock. OKLM.

-16) Bell Witch – Mirror Reaper

Un disque magistral, traversé par la mort et la douleur de la perte. Envoûtant.

-17) Duel – Witchbanger

Nouveaux venus, dont c’est ici le second album, Duel a vite assis sa notoriété, à coups de concerts autoritaires et de disques riches et fuzz. Heavy Rock till die.

-18) Fireball Ministry – Remember the Story

L’un des vétérans du stoner U.S. old school, toujours aussi rare (sur disque et sur scène), a encore une fois pris son temps pour composer et enregistrer une excellente galette : riche, varié, nerveux et efficace, il déroule son stoner bitumeux le long de la highway tranquille de notre plaisir auditif. A noter : première apparition vinylique de Scott Reeder dans le groupe, leur bassiste depuis plusieurs années.

-19) Hark – Machinations

Deuxième et dernier album pour Jimbo et sa bande suite à l’annonce récente du split du groupe. Entre son lourd mais ne reniant pas le côté rock du groupe, chant efficace guidant les morceaux et variations rythmiques atypiques, Hark nous quitte sur un album riche et accrocheur. Quel dommage de voir disparaître un groupe avec autant de bonnes idées.

-20) The Texas Chainsaw Dust Lovers – Film Noir

“Film Noir” est un album passionnant de bout en bout. Avec un mention plus plus parce que les mecs savent écrire de vraies chansons. Oui, j’ai dis “chansons” et c’est un putain de compliment.

 

Au pied du classement, quelques excellents albums, autre signe s’il en fallait un de la qualité des sorties de cette année : Mammoth Mammoth, My Sleeping Karma, Ufomammut, Primitive Man, R.I.P., etc…

Un petit éclairage en quelques points clés :

  • Elder a littéralement écrasé le classement, cumulant le double de points de son successeur direct en numéro 2.
  • Le reste du classement s’est avéré très serré, avec pas mal d’ex-aequo (raison pour laquelle nous avons poussé le classement jusqu’à 20)
  • 4 groupes français sur 20 !

On peut enfin dire au revoir à 2017, une année dont on attendait peu d’albums majeurs et qui pourtant a proposé son lot de pépites !

On en espère autant en 2018 ! Bonne année à toutes et tous !

DOOMED GATHERINGS : l’affiche fait déjà saliver

On vous a déjà fait part des premières annonces de groupes qui viendront martyriser les tympans sensibles lors des prochains DOOMED GATHERINGS (les 14, 15 et 16 mai à Paris), à savoir TONER LOW (un concert par jour, où ils joueront chacun de leurs albums en intégralité), DEMONIC DEATH JUDGE, EGYPT et BATHSHEBA.

Cette semaine, de nouveaux noms ont été ajoutés à la liste :

  • MONOLORD qui peut à peu se positionnent en nouvelle référence du doom
  • MANTAR le furieux duo allemand qui a déjà mis d’accord à peu près tous ceux qui les ont vus sur une scène
  • les doom metalleux anglais de HANG THE BASTARD
  • les parisiens de CHAOS E.T. SEXUAL, qui proposent une sorte de doom “hybride” qui devrait faire parler de lui

Et il reste encore 12 groupes à annoncer qui vont venir compléter cette liste déja bien excitante !

Les billets “early birds” se sont évidemment arrachés, il n’y en a plus, mais il reste des pass 3 jours, 55€ (dispos ici : weezevent.com/doomed-gatherings). Ca fait 2.75€ par groupe, et oui.

On vous rappelle que pour être au courant des dernières infos, vous avez la page facebook dédiée (https://www.facebook.com/doomed.gatherings) et la page de l’événement (https://www.facebook.com/events/1717007591852526/).

Et évidemment on essaye de vous tenir au courant…

12593981_1724366494441857_7395551127370548142_o

Le TOP 15 de 2015 de Desert-Rock

C’est un peu le marronnier, on n’allait quand même pas se défiler devant l’exercice !

top2015Voici donc le TOP 15 de 2015 (fallait y penser…) des rédacteurs de Desert-Rock (cliquez pour accéder aux chroniques de chaque album) :

  1. Clutch – Psychic Warfare
  2. Elder – Lore
  3. Dopethrone – Hochelaga
  4. Glowsun – Beyond The Wall Of Time
  5. Monolord – Vaenir
  6. Goatsnake – Black Age Blues
  7. Ufomammut – Ecate
  8. My Sleeping Karma – Moksha
  9. Hangman’s Chair – This is not supposed to be positive
  10. Uncle Acid & The Deadbeats – The Night Creeper
  11. Acid King – Middle of Nowhere, Center of Everywhere
  12. The Midnight Ghost Train – Cold Was The Ground
  13. All Them Witches – Dying Surfer Meets his Maker
  14. Graveyard – Innocence & Decadence
  15. Stonebirds – Into The Fog… And The Filthy Air

Aux portes du classement : With The Dead, Abrahma, Sweat Lodge, The Vintage Caravan, The Atomic Bitchwax, etc…

Fruit d’un calcul savant adossé aux votes de tous nos rédacteurs, il reflète en premier lieu la qualité remarquable des sorties de cette année, avec de très nombreux albums d’exception. A ce titre, 2015 restera une année marquante qualitativement.

Certains seront surpris, déçus, réconfortés par ce classement ; sachez qu’il n’est “que” mathématique, les coups de cœur sortis tardivement dans l’année, les albums pas encore écoutés par tous les membres de la rédaction, se retrouvent par exemple avec moins de votes… A noter : plus de 60 albums ont été mentionnés par nos rédacteurs ! Une riche année, donc…

1 commentaire
Se connecter