Clutch – Clutch


Clutch_-_Clutch

1995. A l’heure où la mécanique Kyuss rend l’âme, une grosse cylindrée nommée Clutch pointe le bout de son nez, sans crier gare et après un premier effort prometteur, dans la planète stoner. Il y a donc déjà presque 20 ans que le brûlot « Clutch » s’offre à nos oreilles et il était donc temps de faire une petite place dans nos colonnes à ce deuxième album du combo du Maryland.

Dès les premières notes de « Big news I », le moteur de cette belle cylindrée laisse entendre son joli ronron. Après ce titre groovy et funky à souhait, Clutch passe la deuxième avec le bien nommé « Big news II », avant que le moteur s’emballe sur l’abrasif « Rock n’roll outlaw », véritable hymne rock’n roll sur lequel Fallon, outre ses qualités vocales exceptionnelles, nous montre toute l’étendue de talent d’écriture.

Mais le groupe ne s’arrête pas là : il en a encore sous le capot, monte d’un cran dans les tours et enquille les morceaux de bravoure. Que du très lourd : « Spacegrass », « Tight like that » ou bien le furibard « I have the body of John Wilkes Booth ». On vient à peine de passer la moitié de l’album que l’on est déjà à genoux, converti et priant corps et âme devant l’autel Clutch. Et c’est justement le moment que choisit le groupe pour asséner le coup de grâce avec l’excellent « Animal farm » sur lequel Fallon déverse toute sa rage.

C’est l’heure de finir en roue libre cette virée et de ralentir la cadence effrénée imposée depuis le début de l’album. « Droid » et la rythmique plombée de « The house that Peterbilt » sont là pour nous faire redescendre progressivement avant que « 7 Jam » et « Tim Sult vs. the Grey » ne fassent office d’atterrissage en douceur.

Cet album, en avance sur son époque, est donc incroyablement bien ficelé et témoigne d’une maîtrise hallucinante pour un groupe finalement relativement jeune. Une rythmique mi-funky, mi-burnée, des riffs ravageurs, des paroles ciselées, une puissance vocale imparable, voilà donc la recette qui fait de Clutch un groupe racé, inattaqué et inattaquable, inégalé et inégalable depuis plus de deux décennies.

Note des visiteurs
   (10/10 - 2 votes)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Se connecter