Corrosion Of Conformity – Live Volume


Corrosion Of Conformity - Live Volume

Pour ceux qui, comme moi, ont déjà eu la chance de voir COC en concert, l’annonce de ce live fût une véritable joie tant la musique du groupe est une véritable claque dans la gueule.Et c’est parti pour une grosse heure de folie. Avec Pepper au chant, Corrosion of Confirmity occulte complètement ses premiers disques et se concentre sur ces 4 derniers méfaits (n’empruntant à Blind que l’instrumental ‘These Shrouded Temples’ et le polémique ‘Vote with a Bullet’ sur lequel Keenan poussait déjà la chansonnette). Bref, que du très bon dans ces 15 titres enregistrés en avril 2001. ‘Wiseblood’, ‘Albatross’, ‘My Grain’, ‘Zippo’, ‘King of the Rotten’, et j’en passe. L’ambiance heavy-rock sudiste des albums studio de notre quatuor est ici poussée à son paroxysme si bien que chacun des titres acquiert une nouvelle dimension (‘Senor Limpio’). Toutes guitares en avant, sans temps mort entre les titres, COC, renforcé par la présence du cultissime Jimmy Bower (Down) derrière les fûts, est en très grande forme.Finalement, la surprise de ce live vient de la sublime version de ‘Shelter’, ballade bluesy qui vient endormir le quidam avant que COC n’entame le furieux ‘Clean my Wounds’, et son riff si mémorable, en guise de clôture de ce set d’une très grande qualité.Ce live est donc indispensable pour tout fan de Corrosion of Conformity qui se respecte. Pour les autres, c’est un bon moyen de se familiariser avec l’univers du combo de Raleigh.

Note des visiteurs
   (0/10 - 0 vote)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Se connecter