Dead Lord – Surrender


En général, quand le nouvel album d’un groupe qu’on apprécie sort, on a peur d’une seule chose: la déception. En effet, rien de pire que d’attendre fébrilement pendant des semaines la nouveauté d’un groupe que l’on suit depuis des années et de se retrouver avec un album qui nous fera dire: “eux, c’est terminé, plus jamais!”… avant de se raviser souvent après plusieurs écoutes parce que, même si on est déçu sur le moment, un coup de coeur d’il y a quelques années reste ancré dans notre subconscient et on aime y revenir. Un peu comme un premier amour qui ne s’efface jamais…

Du coup, quoi de mieux pour ne pas décevoir son auditoire que la stabilité musicale. Continuer inlassablement à composer une musique qui rassurera les fans, qui leur assurera une continuité dans la discographie et qui, si elle se refusera à ceux qui n’ont pas accroché aux précédents albums, prendra soin de la frange de fans de la première heure. Dead Lord est de ceux-là. Depuis 2012, nos amis suédois sont restés bloqués dans les années 70, période bénie des dieux et source intarissable d’influences pour nos contemporains. Du “classic rock”, comme on dit entre nous, un “truc de vieux” selon les détracteurs. A ceux-là, je ne conseille pas d’écouter la nouvelle offrande de la bande d’Hakim Krim, à moins d’avoir besoin de viande fraîche à descendre sur les réseaux sociaux.

Car oui, ceux qui n’aimaient pas Dead Lord avant Surrender n’aimeront toujours pas Dead Lord. Mélodies ciselées aux petits oignons, relents de seventies fortement prononcés et dégaines de hippies des musiciens achèveront les plus réfractaires. Mais pour ceux qui aiment le genre (et qui ont aimé les albums précédents), Surrender sera un bonheur de chaque seconde avec un jeu de guitare toujours aussi démentiel du sieur Krim (je vous conseille d’ailleurs d’assister à l’un de leurs shows, le frontman est tout simplement bluffant) et des compositions rappelant les grandes heures de Thin Lizzy, dont Dead Lord a si souvent été comparé.

Le “classic rock” vous laisse de marbre? Passez votre chemin… Vous avez aimé Heads Held High et In Ignorance we Trust ? Alors vous allez adorer Surrender… L’équation est assez simple et il n’y a pas de juste milieu… A vous de choisir votre camp…

Note de Desert-Rock
   (7/10)

Note des visiteurs
   (8.5/10 - 2 votes)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Se connecter