Fu Manchu – King Of The Road


Fu Manchu - King Of The Road

A la mort de KYUSS, FU MANCHU vassal discret jusqu’alors, mais diablement efficace, s’est légitimement imposé auprès du public comme le nouveau King du stoner rock en enchaînant coup sur coup The action is go fin 97, une tournée magnifique en 98 et Eatin’ dust début 99. Personne ne s’opposera à considérer cette période comme ayant été particulièrement délectable pour les auditeurs avides de sons gras indélébilement marqué du sceau des 70’s. En s’autoproclamant King of the road, le FU reconnaît implicitement et probablement malgré lui qu’il n’est plus le number one. Reparti en croisade, le FU laisse la place du King du stoner rock vacante. Plutôt courageux comme démarche. Sauf qu’en tentant de consolider son statut par la construction d’un nouveau château qu’il voulait assurément encore plus grand, encore plus beau, encore plus haut que les précédents, il a perdu de vue que les fondations devaient être également plus solides que pour ses édifices antérieurs. Quelques tours sont très agréables à visiter certes et la vue y est plutôt jolie (Hell on Wheels, Weird Beard, Hotdoggin’), mais la bâtisse ressemble un peu trop à ce qu’on a déjà vu avec un niveau de finition moindre. On retiendra néanmoins sur ma gauche, dans le fond, un superbe donjon construit sur le modèle DEVO, Freedom of Choice. FU MANCHU est à nouveau sur la route, prétendant en être le roi. Attention à ce que cette route ne vous mène aux oubliettes messeigneurs.

Note des visiteurs
   (9/10 - 2 votes)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Se connecter