Fuzz Sagrado – A New Dimension


Novembre 2020… Je me remettais à peine de l’arrêt des américains d’Egypt que Samsara Blues Experiment sortait son dernier album End of Forever pour se mettre à son tour en sommeil… Et c’est en me perdant pour la énième fois dans cet ultime album que je découvris par hasard que Chris Peters, chanteur et guitariste du groupe, menait en fait une double vie musicale ! Depuis 2015 avec son projet instrumental Surya Kris Peters dans lequel il développe son goût pour le synthétiseur, et depuis début 2021 sous le projet Fuzz Sagrado, avec lequel il sort 2 EP instrumentaux sentant bon le desert-rock à tendance psychédélique. Ce dernier projet devient un peu plus concret depuis février avec la sortie d’un premier album A New Dimension.

On ne peut toutefois s’empêcher de retrouver le son de Samsara Blues Experiment notamment sur la première partie de l’album. Dès le morceau « A New Dimension », le chant très reconnaissable de Chris et le break débouchant sur un jam hypnotique avec une guitare beaucoup plus groovy nous à des titres de Revelation & Mystery, second album des allemands. On retrouve cette même ambiance sur “In Her Garden”, le chant en plus sur la partie jammée. Et puis il y a “Lunik IX” proposant un riff plus lourd qui vient frapper nos oreilles comme une succession de vagues pour encore mieux nous envoûter.

Mais ne vous méprenez pas ! A New Dimension a plus à offrir qu’une ressemblance avec Samsara Blues Experiment. L’album continue de creuser la voie ouverte par les deux premiers EP de Fuzz Sagrado et va basculer vers ces ambiances au fil des morceaux tout en conservant le chant et les sonorités de guitare propre à Chris Peters. On le voit dès “The Mushroom Park” avec des synthés beaucoup plus présents couplée à une guitare acoustique qui vient accompagner le chant. C’est encore plus flagrant sur “Tropical Rain” où c’est cette fois une batterie au son digital qui vient porter des mélodies plus mélancolique, ou sur “Crashing Cascade” avec son intro rappelant une boîte à musique pour enfant venant faire écho tout le long du titre. Le titre “Furthur” offre lui le meilleur des deux mondes avec ses 11 minutes de trip entremêlant solo de guitare sauce Samsara et mélodies au synthétiseurs

Chris Peters cherche avec Fuzz Sagrado une certaine simplicité dans ses compositions. A New Dimension ne se perd pas dans des mélodies complexes ou dans la recherche du riff ou du break accrocheur mais va plutôt tenter de conserver ce côté moelleux et envoûtant même sur des morceaux plus épais comme “Lunik IX”. Pari réussi car c’est cet élément qui donne toute sa saveur à l’album, rendant son écoute agréable et relaxante (enfin son écoute, on a vite fait de le relancer dès la fin de “Crashing Cascade”) même si une basse un peu plus présente aurait amené plus de groove à certains morceaux. Nul doute que l’arrivée du printemps va donner une autre dimension à cet album, et dans tous les cas je vous conseille de garder un œil sur la page bandcamp de Fuzz Sagrado… de nouvelles petites pépites risquent d’y jaillir régulièrement !

 


 

Note de Desert-Rock
   (7,5/10)

Note des visiteurs
   (8/10 - 2 votes)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Se connecter