Heavy Trip – Heavy Trip


 

Avec un sens inné du merchandising, Heavy Trip a débarqué sur la scène stoner avec tous les accessoires nécessaires pour se constituer une fanbase digne de ce nom en un clin d’œil (Entendez par là qu’outre les vinyles rapidement sold out et le textile le groupe avait annoncé la couleur avec des feuilles à rouler à son effigie). Cette fanbase ne devrait faire qu’enfler…pour peu que les concerts reprennent. En attendant cela, il nous reste l’album éponyme des débuts de ce trio de Vancouver sorti il y a de longs mois déjà.

Les saveurs de Heavy Trip raviront les aficionados de jam sessions. Le travail est plutôt bien fait, on sent que les gonzes ont taillé le bout de gras entre instruments plus d’une fois en live. La guitare ne se prive jamais de partir dans un solo volubile et la section rythmique tient son rang, roulant les temps comme un tapis de marche douillet.

La réjouissance provoquée par cette plaque intervient surtout quand au bout d’un riff funky comme sur “Mind Leaf”, la basse envoie paître une mécanique devenant trop monotone ou quand sur “Hand of Shroom” (Notons au passage que les mecs ne manquent pas l’occasion d’un bon jeu de mot!)  au détour d’un chapelet de notes de gratte, les trois comparses viennent entamer un dialogue joyeusement bondissant.

L’astuce est reproduite sur “Tresspinner” qui fait défiler une troupe de riffs pachydermiques jusqu’au moment où la gratte donne le top départ de la cavalcade. Mais une cavalcade éléphantesque, sans endurance, elle s’arrête abruptement pour que Heavy Trip puisse reprendre sa marche rythmée et pesante jusqu’au prochaine affolement quelques minutes plus loin mais cette fois ci avec de bons gros boosters au cul et toujours une guitare qui crache ses notes comme s’il en pleuvait sur fond batterie tentaculaire.

Vous l’aurez compris, cet album ne vous fera pas voyager ailleurs qu’au pas de la porte de la maison stoner mais après tout, quelle importance, il n’est pas impossible que les meilleurs voyages soient intérieurs et que le confort de la sécurité soit également un atout notable. Pour autant ne vous attendez pas à autre chose en Heavy Trip qu’un album sympathique, sans autre ambition que d’offrir à l’auditeur une jam de bons artisans appliqués.

Note de Desert-Rock
   (6.8/10)

Note des visiteurs
   (0/10 - 0 vote)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Se connecter