Orquesta Del Desierto – Dos


Orquesta Del Desierto - Dos

Voici encore un disque surprenant qui surprendra ceux qui voudront bien se laisser surprendre. Et oui, ce second album de l’Orquesta Del Desierto est définitivement très éloigné de conventions du genre stoner rock auquel on serait tenté de l’associer trop rapidement. En effet, ce projet regroupe Mario Lalli de Fatson Jetson, vieil habitué des Desert Sessions, Dandy Brown, producteur de Hermano et l’immense Pete Stahl, chanteur de Wool ainsi que du mémorable et regretté Goatsnake. Par ailleurs, ce disque a été enregistré au Rancho de la Luna, studio mythique du sud californien. Et pourtant, on n’y retrouvera pas le moindre heavy riff de la mort. Rien de tout cela ! Par contre, on pourra s’y délecter d’un blues-folk-latino gorgé de percussions et de trompettes mariachi. Du soleil donc ! Et de la bonne humeur ! Il est très plaisant de se laisser porter par les ambiances chatoyantes de cet orchestre si singulier qui donne envie 1/ de siroter du bon rhum, 2/ de porter un chapeau de paille, 3/ de faire la sieste dans un hamac. « Dos » est incontestablement un disque destiné à décontracter le gland ou la vulve. Il reste à vérifier s’il est en mesure de favoriser la rencontre de ces organes. Disco erotico !

Note des visiteurs
   (0/10 - 0 vote)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Se connecter