Red Sun Atacama – Lincancabur


 

Red Sun Atacama est un groupe de menteurs. Déjà comme leur nom ne l’indique pas, il ne viennent pas tout droit du Chili mais de Paris. Ensuite l’album s’ouvre sur une introduction qui pourrait nous faire croire à un album de musique traditionnelle de Cuzco (Source “Dictionnaire de la musique”, ed. Larousse) et il n’en est rien puisqu’il s’agit d’un groupe de pur Stoner! Alors je pourrais crier au scandale, mais finalement tout ceci arrange bien mes affaires et me permet de vous en parler.

Boucles aguicheuses et envoûtantes Red Sun Atacama joue à mille à l’heure comme dévalant une pente abrupte. cet album, “Licancabur” sonne d’un bout à l’autre Stoner et le groupe y balance sa musique avec une énergie toute punk. L’excellent mix studio offre aux oreilles un son gras, puissant et l’on ne déplore pas la mise en avant outrancière de la basse.

S’il s’agit d’un Power Trio guitare, basse batterie,chant, Red Sun Atacama intègre également un clavier dans ce premier album.  (Encore un mensonge, trois gars, Cinq instruments !) C’est une idée plus que louable qui permet d’avoir un peu plus à se mettre sous la dent que lors d’un concert. Si j’ai eu l’occasion d’apprécier leur musique en live, cela tient en premier lieu à la puissance dégagée lors d’un set et à la façon dont elle se communique au public. L’exercice de l’album studio pouvait laisser craindre une perte et il n’en est rien. Le son est tout aussi jouissif et l’ajout d’un instrument supplémentaire apporte un peu de finesse dans cet environnement de gifles sonores à l’énergie juvénile. dommage que cela ne garnisse par l’entièreté des pistes.

Si l’on doit parler d’influences elle seraient kyusséennes et avant de crier au manque d’originalité restons raisonnables: “Stoner classique oui, mais énergie juvénile je vous dit!”  Si Licancabur est un volcan (Source Wikipédia), cet l’album est une éruption. Cela pourrait se résumer comme ça: En volcanologie musicale tout ce qui se passe est prévisible mais on y prend toujours le même plaisir Fuzzé ( Source “Haroun Tazieff sur le mont Fuzz” ed. Cages à miel)

Pour conclure, l’album laisse un peu sur sa faim, 35 minutes 19 c’est court, trop court, et que l’on aille pas me dire que je ne vous avais pas prévenu:  Red Sun Atacama est un groupe de menteurs! Un LP de six titres pour une durée proche de l’EP, on espère donc une production très prochaine et complémentaire avec un album qui fera le plein complet cette fois-ci! faites vite les gars, la platine commence déjà à ronger le disque que je me repasse en boucle en sautant partout.

Note de Desert-Rock
   (6,5/10)

Note des visiteurs
   (9.21/10 - 14 votes)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Se connecter