Swan Valley Heights – The Heavy Seed


Swan Valley Heights, le trio de Stoner psychédélique fuzz space rock (Je n’invente rien, ce sont eux qui le disent.) originaire de Munich et Berlin avait réalisé une première plaque chez Oak Island Records et au vu des sonorités le groupe ne devait que très logiquement finir par signer chez Fuzzorama Records. C’est désormais chose faite avec The Heavy Seed. Pour l’occasion le mix est réalisé par l’ex-Truckfighters Dango, rien de moins (Pur hasard, Swan Valley Heights ouvrira pour Truckfighters sur sa prochaine tournée). Avec une base comme celle-là on devrait toucher du doigt une production très pro et quasi sans faille.

C’est un album aux sonorités très dans l’air du temps du côté de la scène polonaise qui va te tomber entre les oreilles. Il arrive parfois que les flux s’inversent. Ça Fuzz mais sans excès Swan Valley Heights prend son temps sur des mid tempos non gavés de saturation. Bien entendu on retrouve la marque de fabrique de Fuzzorama Records par endroit ça se met à tabasser fuzzy mais toujours en arrière-plan comme sur “Vaporizer Woman”. La basse en ronron continu berce l’auditeur de bout en bout.

Les instrumentistes maîtrisent leurs parties respectives à la perfection, les voix claires, toujours discrètes et éthérées apportent une touche juste et nécessaire à The Heavy Seed. Pas d’omniprésence d’un acteur de ce trio, une entente cordiale qui scelle la cohérence de l’œuvre réalisée. Avec ses pistes qui oscillent entre 13 et 3 minutes l’album fait toujours mouche, rien n’est trop long ou trop court, on absorbe le tout doucement en une prise, on se laisse porter, gage d’un album plutôt bien tourné.

“Take a Swim in God’s Washing Machine” fait office de césure. Une sorte de marque page au milieu de l’histoire. On y reprend son souffle en conservant toujours ce fuzz grassouillet qui maintient éveillé et ce notamment au dernier tiers de la piste où s’expérimentent des sonorités peu usuelles. Les allemands reviennent ensuite à quelque chose de plus conventionnel qui achoppera quand même dans sa transition avec “My First Knife Fight”, mais c’est chose vite oubliée alors que cette piste t’entoure de sa rondeur un rien rocailleuse. Swan Valley Heights qui sait prendre soin de son auditeur, ne te laissera partir qu’après un ultime câlin de “Teeth & Waves”. Cet album c’est un peu de tout, une belle ambiance très complète servie avec talent.

Avec cette seconde production (Oui seulement) Swan Valley Heights arrive à produire des environnements catchy et couillus sans sombrer dans un déferlement de violence adolescente trop facile. Pour autant il est tout aussi capable de te prendre par la main pour t’emmener te promener sur une route rassurante et moelleuse faite de notes stellaires. Si avant l’écoute tu souhaites te faire une idée, il te suffit de jeter un œil sur l’artwork du disque. Des chasseurs paléolithiques à têtes d’ordinateurs rétros sur fond d’infini galactique. Force, modernité et voyages planants, voilà ce que te propose The Heavy Seeds.

 

Note de Desert-Rock
   (7,5/10)

Note des visiteurs
   (0/10 - 0 vote)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Se connecter