The Graviators – Motherload


thegraviators-motherload

Troisième livraison du quatuor suédois et à mon sens la meilleure. Donc là forcément vous vous dites que si vous avez aimez leurs deux premiers albums vous ne pourrez qu’adorer celui ci et vous avez pleinement raison! Et si vous ne connaissez pas encore ce groupe, et bien voilà ma foi une excellente façon de les découvrir. Bien sur on pourra regretter quelques défauts par ci par là comme certaines facilités, une voix trop Ozzyesque à mon gout (mais cela n’engage que moi) ou quelques longueurs mais ne boudons pas notre plaisir pour autant, c’est du tout bon et il y a même quelques jolies petites pépites qui vous donneront le frisson. Tiens, le morceau d’entrée par exemple, Leif’s Last Breath/Dance Of The Valkyrie qui est quand même un modèle du genre avec riffs et solo de fou. Le genre de morceau qui reste en tête et donne envie d’être ré-écouté de suite. Avec des morceaux qui ne descendent pas sous les cinq minutes (pour passer les dix à deux reprises), le groupe prend son temps pour développer ses idées et bien exploiter le bon riff qu’ils ont l’air bien heureux d’avoir trouver. Cela donne lieu comme je le disais à quelques longueurs mais jamais à de la lassitude. C’est un peu comme si on ne leurs en voulait pas de nous remettre un petit coup de guitare là où le morceaux aurait pu se terminer, après tout, ça sonne tellement bien. Et puis la prod’ est là pour aider le tout il faut le dire. Que ça sonne bien! Sérieusement, mettez vous à fond les haut-parleurs le riff d’intro de Bed Of Bitches et vous comprendrez. Un riff simple mais un gros son comme on les aime. C’est basique mais fichtrement efficace.
Et puis mine de rien, l’album est très varié. J’en veux pour preuve Tigress of Siberia et son intro très stylé, toute en finesse le tout débouchant sur un changement de rythme bien senti et superbement amené, pour enchaîner avec un long passage instrumental agrémenté de solo qui sonnent nickel, de la belle oeuvre.
Alors oui on pardonnera quelques facilités, quelques “j’ai déjà entendu ça quelque part non?” car on ne va pas se mentir, si The Graviators ne révolutionne pas le genre ni ne le renouvelle, ils font le boulot en nous faisant headbanger avec un bon gros son, et rien que pour ça je vous recommande chaudement cet album.

Note de Desert-Rock
   (7.5/10)

Note des visiteurs
   (8.5/10 - 2 votes)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Se connecter