Walnut Grove DC – Roskov


Dès les premières notes de Roskov, nouvel album du quatuor rochelais, une idée nous vient en tête : prendre la bagnole et avaler les bornes à fond la caisse. Le son est puissant, entraînant et la voix ne laisse place à aucune hésitation avec un quelque chose de feu Lemmy Kilmister, loin d’être désagréable. Les frenchies dépotent avec un stoner rock qui envoie du lourd, dans tous les sens du terme.

Les premières secondes de « Take it back », titre introductif, laissent présager un gros metal alternatif jusqu’à ce que la guitare envoie ce petit riff entêtant et très stonérien qui perdure au gré des 9 titres de Roskov.

Walnut Groove DC ne laisse que peu de répit à son auditeur, enchainant 9 chansons comme on distille les droites lors d’un combat de freefight : court mais intense. Les Français privilégient l’efficacité avec des chansons plutôt courtes pour le genre mais qu’à cela ne tienne, on préfère toujours prendre son pied pendant 3 minutes plutôt que s’emmerder pendant 8.  On regrette juste une certaine redondance sur quelques morceaux avec des riffs parfois trop similaires.

Niveau instrumental, chacun envoie le pâté à sa manière, toujours efficace. La batterie reste à fond de balle tout au long de l’album pour tenir la rythmique soutenue et apporter cette lourdeur indomptable, accompagnée par une basse omniprésente qui apporte un vrai plus à cet album (c’est un bassiste sûrement trop subjectif qui vous parle de ça mais quand même…). Les guitares s’entrelacent à merveille pour faire ressortir les solos tantôt envoutants, voire psyché, tantôt purement mélodiques comme sur « Roskov », où le groupe s’aventure dans les sulfureuses contrées du stoner doom.

On calme un peu le jeu avec « Walk Alone » qui baisse en intensité, ce qui nous permet de pouvoir aller pisser sur une aire de repos. On ne tarde pas à remettre les gaz avec  « Bullet Time », la dernière de la galette, qui porte bien son nom. On file vers l’horizon toutes fenêtres ouvertes avant de se prendre un barrage de flics qui arrose le convoi Walnut Groove DC, histoire de terminer en beauté. Mais dans ces conditions, ça vaut le coup d’y laisser sa peau, une fois la chanson arrivée à terme évidemment.

Les Rochelais sont actuellement en tournée dans toute la France et s’ils passent dans votre bled, n’hésitez pas une seconde.

 

Note de Desert-Rock
   (8/10)

Note des visiteurs
   (6.8/10 - 5 votes)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

1 commentaire
  • ça poutre sévère! du bon stoner à l’ancienne! nickel dans la bagnole effectivement…

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Se connecter