Wrench – Oscillator Blues


Wrench - Oscillator Blues

On est d’abord frappé par la beauté des photos figurant sur la pochette de cet album. L’entrée en matière musicale avec « Gravitron » frappe moins. On est en territoire connu. Desert rock à la Kyuss. Jusqu’à la voix qui ressemble à celle de Mr Garcia. Après tout, rien d’anormal à ce que ces australiens soient inspirés par le désert étant donné qu’ils en disposent d’un sacré paquet de kilomètres carrés. En fait, j’ai l’impression que l’originalité de ce disque s’affirme seulement après le passage électro de « Free ride » (cinquième morceau sur douze). Wrench franchissent là une sorte de Rubicon après lequel ils acquièrent une identité plus personnelle, nettement plus agréable. Les morceaux sont moins formellement heavy. Respirent davantage. En fait, une fois les quatre premiers morceaux évacués, on se trouve carrément en présence d’un sacré bon disque de bidouilleurs psychédéliques comme a pu l’être le premier album d’Earthlings ? Hautement recommandable pour les amateurs du genre. Espérons simplement que c’est dans cette voie qu’ils persévéreront. Quitte à revendiquer une filiation particulière, autant se déterminer pour la moins fréquentée. Les routes restent à tracer dans le désert. Eventuellement plus dangereuses, mais tellement plus excitantes.

Note des visiteurs
   (0/10 - 0 vote)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Se connecter