Le Grand Incendie : TRUCKFIGHTERS + Glowsun + Montecharge + We Hunt Buffalo – 29 Octobre 2016, Bron (Jack Jack)

Le grand incendie pic

On a quitté L’œil de Néron et le Jack Jack voilà moins d’un mois, la scène encore chaude des braises du Bal Doom-Doom, et voici que Le Grand Incendie ravive les flammes de la fuzz et de la folie. 5 groupes pour un samedi haut en saucisses et en sourires, une première édition qui aura comblé les espérances des quelques 400 personnes ayant répondu présentes.

Montecharge

18h. C’est aux parisiens de Montecharge que revient la tâche d’ouvrir les hostilités. Devant un parterre pas encore rempli et quelque peu timide, le quatuor ne déméritera pas et balancera 40 minutes d’un stoner velu aux riffs et à la rythmique redoutables. A suivre de près d’autant que les gonzes sortent un EP dans pas longtemps.

Glowsun

On était surpris de ne pas voir de merch Glowsun installé avant le début des concerts et pour cause. Les Lillois arriveront au cul de la scène à l’heure de jouer. Arrivant de Parme en Italie où il jouait la veille, bravant bouchons et douane, le trio jette son matériel sur les planches, line-check puis envoie son stoner psychédélique et mental sans prendre le temps de souffler. Un set à la hauteur du talent des français oscillant entre circonvolutions aériennes et moment d’impact maitrisé. On aime. Belle performance de la part de Glowsun vu les conditions marathoniennes pour eux.

Witchrider

Le temps d’ingurgiter hot-dog et bière, de faire un tour devant les vinyls proposés par Bigoût Records que l’on redescend dans la belle et récente salle du Jack Jack pour assister à la performance de Witchrider. Les autrichiens assureront un show bien présent scéniquement et aux entournures plus mélodiques que le reste du plateau. Un zest de Silverchair, un brin de Foo Fighters, le public semble conquit, plus que nous. Mais la sympathie des musiciens et leur joie d’être là ce soir l’emportent finalement.

We Hunt

On avait déjà eu l’occasion de se faire tarter par We Hunt Buffalo lors de fest précédents et la douloureuse sensation de classe crasseuse se fera à nouveau ressentir. Le trio canadien va découper devant nos yeux tout gras de belles et grosses bûches de rock poilus. L’harmonie des voix est remarquable soutenue par des lignes instrumentales maîtrisées. Mission plus qu’accomplie pour le trio à en juger par la réaction du public. LE concert de la soirée pour beaucoup d’entre eux.

Truckfighters

Il est 22h30. L’heure enfin de Truckfighters. Les gens sont là pour eux, l’excitation est palpable. Les suédois ne sont pas venus sur Lyon depuis 5 ans et ont, entre temps, acquis une nouvelle dimension. Que l’on aime ou pas, il convient de reconnaître au trio un « savoir-liver » remarquable et une générosité rare dans la performance. Et même si ce soir, on ne sera pas forcément convaincu par les nouveaux morceaux, la prestation fera mouche. Et des morceaux comme « desert cruiser » ou « mastodont » nous hérissent toujours autant le poil.

Belle première édition pour ce Grand Incendie. Félicitation à L’œil de Néron et au Jack Jack. On espère que l’expérience sera renouvelée l’année prochaine !

Merci une fois de plus à Oofzos.fr pour les photos !

Laisser un commentaire

  

  

  


Se connecter