Yawning Man, Glowsun, 21 juin 2010, Rue Gambetta, Lille, France

Il y a des personnes qui, en France, font des efforts surhumains pour promouvoir notre style de musique favori. Et les petits gars de l’association Kallimadelik sont à citer en exemple. Non content de nous avoir offert une semaine avant un concert exceptionnel avec Glowsun et Brant Bjork dans une toute petite salle lilloise, voilà qu’ils nous présentent Yawning Man pour deux concerts gratuits le jour de la fête de la musique. Toujours en compagnie de Glowsun (certains d’entre vous ont certainement fait le rapprochement entre Kallimadelik et Glowsun), voilà les américains en terre nordiste juste après leur passage au Hellfest et juste avant une date parisienne.
Vous connaissez tous le principe de la fête de la musique, chacun peut y aller de son petit concert dans la rue au milieu des passants et dans une ambiance bon enfant et c’est exactement ce que nous avons eu en ce magnifique soir du 21 juin. Me voilà donc à l’angle de la rue Solférino et Gambetta pour attendre l’arrivée des deux groupes qui, miracle, n’auront pas trop de mal à trouver une place pour se garer et décharger le matériel. Les trois membres de Yawning Man et leur tourneur sont de très bonne humeur, le sourire aux lèvres, la soirée s’annonce bien.

Alfredo Hernandez et Gary Arce entame tout de suite la conversation, un vrai plaisir de fan. On leur avait expliqué le principe de la soirée mais Alfredo Hernandez ne peut s’empêcher de demander « c’est vraiment ici qu’on va jouer? ». On lui dit que oui, c’est bien sur un coin de rue. Et là il répond direct « Il nous faut une caméra, faut filmer ça, c’est dingue ».
Pendant que Glowsun place son matériel, j’entame une longue discussion hallucinante avec Alfredo. Je commence par lui demandé pourquoi la veille il n’a pas joué avec Garcia lors du Hellfest, la réponse est simple : « il ne me l’a pas demandé ». Ensuite on parle de choses et d’autres pour finir par une leçon de français. Alfredo ne parle pas français mais aimerait bien alors il me demande de confirmer les quelques mots qu’il croit savoir, du pur fun. Soirée festive oblige, des bénévoles distribuent des éthylotests. Alfredo écoute poliment ce que nous raconte la jeune fille sans rien comprendre et prend ce qu’on lui tend. Bien entendu après il me demande ce que c’est et je lui explique. Et là il me dit « c’est dingue, c’est trop cool, il m’en faut d’autres!! ». Et il appelle Gary pour lui raconter… il n’en croit pas ses yeux.

Ensuite on a eu le droit à deux superbes concerts. Glowsun dans une prestation surpuissante au top de leur forme, l’une des meilleures performances que j’ai pu voir et je les ai déjà vu un paquet de fois. Yawning Man a aussi livré une superbe prestation, décidant des morceaux au fur et à mesure. La foule de curieux attirés par un son dantesque ne sont pas repartis de là indifférents, certains ont noté le nom du groupe sur un bout de papier, histoire certainement d’y jeter une oreille attentive une fois rentrés chez eux. La aussi le son est surpuissant. Par moment je me demande même si ce n’est pas trop fort. Après quelques titres je vois la patronne du restaurant asiatique sortir et s’approcher. Je me dis qu’elle va certainement demander à ce que le son soit baisser un petit peu… et même pas… imaginez la petite chinoise avec son tablier en train d’écouter quelques titres de Yawning Man dans les rues lilloises avant de retourner voir ses clients.

Certes ce n’était pas l’expérience d’un de ces légendaires concerts dans le désert mais c’était tout aussi mythique, inoubliable.
Les concerts se terminent, les deux groupes rejoueront un peu plus tard dans la soirée mais malheureusement je ne peux pas y assister. Je repars donc pour une nuit de sommeil bien courte avant le boulot du lendemain, je n’arrive pas à redescendre, je suis sur un nuage.

Shinkibo 

Laisser un commentaire

  

  

  


Se connecter