Video exclu FU MANCHU “Cyclone Launch” – live @ Desertfest Berlin 2019

Video exclu FU MANCHU “Cyclone Launch” – live @ Desertfest Berlin 2019

 

Video exclu GREENLEAF “Howl” – live @ Desertfest Berlin 2019

Video exclu GREENLEAF “Howl” – live @ Desertfest Berlin 2019

 

 

Video exclu FU MANCHU “Mongoose” – live @ Desertfest Berlin 2019

Video exclu FU MANCHU “Mongoose” – live @ Desertfest Berlin 2019

 

Video exclu MONKEY3 “Jack” – live @ Desertfest Berlin 2019

Video exclu MONKEY3 “Jack” – live @ Desertfest Berlin 2019

 

Video live exclu GREENLEAF “With Eyes Wide Open” – live @ Desertfest Berlin 2019

Video live exclu GREENLEAF “With Eyes Wide Open” – live @ Desertfest Berlin 2019

 

DESERTFEST Belgium : line-up complet… les 10 groupes à ne pas rater

Ca y est, le Desert Fest a annoncé son line up en intégralité, alliage solide entre gros mastodon (non pas le groupe bourricot) de la scène, incontournables et rassembleurs et d’autres noms qui ne vous ont pas forcement poussé à l’hystérie. Et pourtant…

Bien sûr voir Matt Pike et son trio infernal sur scène est un incontournable, bien sûr Orange Goblin est en passe de devenir au stoner ce que Motörhead était à la vie : un repère stable et réjouissant, un phare rock’n’roll dans une nuit sans lune (sur un tee shirt, avec un loup et une cascade). Bien sûr Amenra pourra… Euh… Pourra… Enfin sans doute quoi. Et puis Yob, l’émotion qui nous est promise est incroyable. Heavydement Crowbar, sans conteste My Sleeping Karma. Quant à Elder, Dopethrone, Acid King ou Wo Fat ? Les meilleurs dans leur rayon, simplement. Mais quid d’en dessous, des petites lignes du contrat ? De ces logos minuscules qui se serrent comme du bétail en hiver ? Et bien c’est loin, très loin de manquer de qualité, bien au contraire !

Desert-Rock vous a sélectionné 10 groupes à ne pas rater lors de cette édition 2018 du festival du désert au pays des diamantaires.

 


Blood Of The Sun (vendredi 12 octobre) – Heavy rock’n’roll US, si vous aimez Motörhead et les cuissardes en cuir.

Vous aimez le rock’n’roll, le bien heavy, le bien décomplexé, voire le bien crétin ? Blood Of The Sun va vous régaler la chique. Fondé par Henri Vasquez, batteur vu chez Sourvein, Porn et surtout Saint Vitus, le groupe ne s’embarrasse d’aucun complexe pour vous servir votre musique comme les ricains servent la soupe, à grosses louches brulantes et épicées.

 


Messa (samedi 13 octobre) – Doom aux inflexions jazzys IT, si vous aimez prendre un thé noir en écoutant Saint Vitus.

Attention talent. Les italiens de Messa vont faire grand bruit. Avec leur doom chic, tartiné d’influences se rapprochant du jazz (Bohren & Der Club of Gore pour vous situer) et leur obsession pour tout ce qui touche à la flotte, nul doute que Messa va nous noyer sous la classe.

 


Yuri Gagarin (samedi 13 octobre) – Cosmonique rock from pas Russie mais de Suède, pour ceux qui aiment servir le régime et être le premier dans l’espace.

La vraie différence entre Yuri Gagarine et Lev Andropov ? Yuri est VRAIMENT allé dans l’espace, lui. L’autre sauve juste Bruce Willis dans Armageddon.

 


Sofy Major (dimanche 14 octobre) – Post hardcore FR, si vous aimez vous battre au ralenti avec des poubelles un soir de cuite.

Sorti Major de Clermont Ferrand, Sofy ne vient donc pas du tout (mais alors pas du tout) en voisin à Anvers, ce qui n’empêchera pas le groupe de prouver qu’au final c’est peut être lui, le vrai diamant. Leur musique aux accents Neurosiens, mais avec une volonté de pugilat proche d’High On Fire, devrait vous faire quelques bleus au dessus des Converses si vous squattez les premiers rangs.

 


Eagle Twin (dimanche 14 octobre) – Geronimo doom pour mormons US, si vous aimez la musique qui prend au trip et met du sang sur la caisse claire.

Le problème avec Eagle Twin, c’est qu’ils publient des albums beaucoup trop bien pour la plupart des humains. Beaucoup trop classes, beaucoup trop lourds. Seuls quelques initiés, quelques choisis ont accès au divin de leur musique. A toi de choisir dans quelle catégorie tu te places. Veux tu que ton âme soit sauvée ou préfères tu écouter Greta Van Fleet sans aucun respect de toi ?

 


Child (dimanche 14 octobre) – Blues rock de surfeurs qui te pique ton crush d’été au milieu de tes vacances en Australie ; si vous aimez l’amour, le sable chaud et Jimi Hendrix.

Ils sont beaux, ils sont trio et sentent le sable chaud, ces trois australiens sont sacrément énervants. Avec leur blues rock à faire sauter les boutons du chemisier, Child a tout pour réchauffer vos soirées. Torride comme l’été 2045 avec ce putain de réchauffement climatique. Insupportable.

 


The Skull (dimanche 14 octobre) – Doom heavy US comme il faut, pour ceux qui ont d’irrémédiables Trouble.

Oui je te vois, toi qui t’es dit qu’en vrai on s’en foutait pas mal de The Skull. Mécréant. Avec Eric Wagner, chanteur de Trouble première version et qui depuis court après sa gloire passée, souvent cliché, parfois franchement énervant, The Skull est beaucoup trop cool pour toi. Ça ne réinvente pas le fil à couper le doom mais ça remporte à l’aise le cul de la crémière.

 


Ancestors (dimanche 14 octobre) – Cosmic psych doom US, pour ceux qui aiment les retours en grâce.

Les ancêtres sont de retours et continuent à se la jouer Pink Floyd du doom. Compositions chiadées, émotion à tous les étages, Justin Maranga et sa bande vont encore nous faire chialer de bonheur.

 


The Devil And The Almighty Blues (dimanche 14 octobre) – Blues rock made in Norway, pour ceux qui aiment se lisser la barbe à l’huile de baleine.

Autant Child vont réchauffer les nombrils, autant TDATAB (franchement un nom aussi long ?!) va vous geler les bas morceaux. Avec son blues lent et sauvage comme un saumon bio, les cinq gaillards n’ont pas leur pareil pour vous donner envie de consommer du houblon à la pinte.

 


The Well (dimanche 14 octobre) – Acid stoned achin d’Austin, texas, pour ceux qui trouvent qu’uncle acid c’est vachement bien mais que ça tourne jamais.

The Well est il le groupe le plus original de la création ? Non. Mais il est tellement cool. Avec ces riffs Sabbathiens, son spleen de drogués et sa bassiste. Libre à toi de rater leur concert et d’attendre 5 ans qu’ils aient la possibilité de revenir.


On se retrouve donc les 12-13-14 octobre à Anvers !

Le DESERTFEST Berlin déploie du lourd

 

Les festivités de la capitale allemande se voient augmentées d’un espace bruyant supplémentaire le dimanche 30 avril prochain. La structure DOOM OVER LEIPZIG se chargera d’une scène d’un jour sur laquelle DOWNFALL OF GAIA, MOTOROWL et UR déploieront du doom.

Dimanche sera le jour des saigneurs dans la capitale allemande où on t’attend ! Amen tes fesses à Berlin !

Desertfest Berlin 2016

Ça y est… après l’excitation due aux dernières annonces, on fait un peu le point sur le millésime 2016 de la franchise allemande Desertfest. Comme d’hab, c’est à l’Astra que se dérouleront ces trois jours de folie entièrement dédiée aux dieux du stoner. Leurs disciples profiteront des rares pauses entre les groupes pour aller chiner dans le marché hippies, mater les stands des artistes, claquer de la thune en merch ou siffler des binouzes dans le Beergarten. Tout comme d’hab en ce qui concerne le cadre général de cette manifestation qui convertit années après années plus de fidèles. Les tickets pour le triptyque complet sont épuisés depuis belle lurette et c’est à la journée qu’il faut désormais acquérir le précieux sésame qui ouvrira les portes du paradis allemand (magnez-vous le cul les retardataires : il n’y en aura pas pour tout le monde).

Question musique : c’est un équilibre assez subtil qui verra se succéder des apôtres modérés et des extrémistes du bruit sur les deux scènes du temple. On précise – pour ceux qui ne suivent pas et j’en suis navré – que cet événement mené avec une précision toute germanique permet aux pèlerins de se taper l’intégralité des groupes sans avoir à bouger leurs culs sur une distance excédant quelques mètres, ce qui est toujours un sacré confort, et avec aucun chevauchement entre les horaires des concerts.

Outre l’ambiance extraordinaire qui règne en ces lieux chaque année à la même époque, et outre le fait de retrouver une foule de potes ou d’en rencontrer de nouveaux, il y a la musique. Et question musique on va être plutôt bien servi mes cadets !

On débute pas en douceur le jeudi 28 avril avec une première soirée qui verra se succéder High Fighter et sa frontwoman énergique, Mantar qui vont sortir leur nouvelle plaque « Ode To The Flame » une grosse dizaine de jours avant l’événement, Pelican, Wo Fat, Truckfighters qui ont laissé au public français une impression plus qu’excellente lors de leur dernière prestation dans la Valley de Clisson l’été passé, Mothership ainsi que Spiritual Beggars qui se rappellent à notre bon souvenir en envoyant « Sunrise To Sundown » le 18 mars prochain. A cela s’ajoutera encore un groupe qui sera annoncé tout prochainement ; il en va de même pour les deux autres soirées auxquelles un nom manque encore sur l’affiche.

Le vendredi 29 avril verra défiler les excellents Monolord déjà vus au Up In Smoke de l’an passé et quelques jours plus tard durant l’histoire belge du Desertfest, Elder qu’on a aussi croisé au dernier Hellfest et qu’il nous manque de revoir tellement ils excellent sur scène, We Hunt Buffalo, Coogan’s Buff, Death Alley, The Loranes, Monomyth déjà présents à Anvers, les sommités d’Electric Wizard, Mondo Drag et Somali Yacht Club qui sortent leur première plaque « The Sun » ces jours (on va vous en causer sous peu).

Comme tout à une fin, celle-ci interviendra le dimanche à l’aube, lorsque la soirée du 30 avril aura touché à sa fin. Pour se finir en beauté, on se tapera Desert Storm, Asteroid, Rotor dont « Fünf » avait séduit nos oreilles l’an passé, Dÿse, Egypt croisés l’été dernier en compagnie d’une horde de hippies au Freak Valley, Stinking Lizaverta, Kaleidobolt, Samavayo, 10000 Russos et bien sûr Crowbar – avec on l’espère sa nouvelle production – qui promet de foutre un beau chaos lorsque le rideau tombera sur cette édition et que les traits tirés et le sourire aux lèvres nous regagnerons nos pénates béats.

On se voit là-bas les amis !

Plus d’infos par ici http://www.desertfest.de

lineup2

Vidéo live : DOZER “Headed for the Sun” au Desertfest Belgium

Quand Dozer​ nous ressort un vieux titre issu d’un vieux split (avec Unida), ça nous rappelle quelle superbe machine à riffs ils sont.

Le tout est assorti d’une grosse seconde moitié en jam 100% instru, et est capté rien que pour vous au dernier Desertfest Belgium​.

 

GREENLEAF – titre inédit en vidéo live @ Desertfest Belgium 2015

Le Desertfest Belgium 2015, c’est pas fini ! Et ça continue même très fort avec cette vidéo live exclu de Greenleaf, avec UN TITRE INÉDIT, “Golden Throne”, qui laisse présager le meilleur pour leur prochain album prévu au 1er trimestre 2016 chez Napalm Records.

 

Up In Smoke nomade version 6

jzhq_uisvol62016_1Après la version sédentaire bâloise, c’est reparti pour une nouvelle tournée Up In Smoke qui réunira – excusez du peu – Mammoth Mammoth, Greenleaf et My Sleeping Karma !

La bonne nouvelle c’est que tant la Suisse, que la France et la Belgique seront visitées par la caravane psychédélique qui fera halte ainsi :

18 février au Trix d’Anvers

19 février au Garage de Londres

20 février au Divan du Monde de Paris

21 février au Ferrailleur de Nantes

22 février au Z7 de Pratteln

23 février au Feierwerk de Munich

24 février au Lido de Berlin

25 février au Ut Connewitz de Leipzig

26 février à l’Universum de Stuttgart

27 février à l’Arena de Vienne

 

 

 

GLOWSUN – “Behind The Moon” en vidéo live au Desertfest Belgium

Glowsun live au Desertfest Belgium en vidéo exclu Desert-Rock, c’est cadeau !

On a choisi la puissante version live de “Behind The Moon”, issu de leur dernier album, Beyond The Wall Of Time, sorti chez Napalm Records (on vous en recommande l’acquisition).

 

 

Orange Goblin – vidéo live Desertfest Berlin 2015

A l’approche de la “reprise” des festivals (Up In Smoke, Desertfest Belgium…) on se remémore le Desertfest Berlin d’il y a quelques mois avec cette captation brute de décoffrage de la prestation d’Orange Goblin, que l’on retrouvera dans trois semaines au Desertfest Belgium.

 

ACID KING – vidéo live au Desertfest Berlin

Encore une vidéo en exclu captée pour vous par nos 12 cameramen professionnels lors du dernier Desertfest Berlin !

Acid King, donc, avec “Red River”, un extrait de leur très bon dernier album.

MY SLEEPING KARMA – vidéo live en exclu

Parce qu’on a un brin de nostalgie du dernier Desertfest Berlin et qu’on se fait une joie de revoir les allemands au prochain UP IN SMOKE, on vous propose une nouvelle vidéo toujours en exclu Desert-Rock d’un de ces titres épiques dont MY SLEEPING KARMA a le secret, le classique “Tamas”.

 

UFOMAMMUT : vidéo live en exclu

A nouveau une exclu Desert-Rock : une capture live de “Somnium”, des italiens de UFOMAMMUT, au Desertfest de Berlin cette année.

Up In Smoke – Volume 5

jzhq_top_1

Même si le festival sédentaire Up In Smoke sédentaire de Bâle s’impose comme un des gros événements stoner en Europe (sortez les agendas, c’est pour les 2 et 3 octobre que c’est prévu), nos amis de Sound Of Liberation persistent avec sa version nomade dont l’édition numéro 5 s’apprête à traverser l’Europe.

Cette année, c’est Colour Haze et Radio Moscow qui seront à l’honneur ainsi que quelques guests selon les dates : The Sun And The Wolf (dont la participation au Desertfest de Berlin vient d’être annoncée), Cherry Coke, Kalamahara, The Midnight Ghost Train, Mars Red Sky,….

Voici le programme qui inclus la France ainsi que la Belgique :

 

27.02 (D) Stuttgart, Universum (w/ The Sun And The Wolf)

28.02 (D) Cologne, Live Music Hall (w/ The Sun And The Wolf)

01.03 (UK) London, The Garage (w/ Cherry Choke)

02.03 (FR) Paris, Le Divan du Monde (w/ Cherry Choke)

03.03 (BEL) Brussels, Magasin 4 (w/ Cherry Choke)

04.03 (D) Hamburg, Markthalle (w/ Cherry Choke)

05.03 (D) Berlin, SO36 (w/ Cherry Choke)

06.03 (A) Vienna, Arena (w/ Cherry Choke)

07.03 (A) Salzburg, Rockhouse (w/ Cherry Choke)

08.03 (D) Leipzig, Taubchenthal (w/ Kalamahara)

09.03 (D) Munich, Feierwerk (w/ Mars Red Sky)

10.03 (IT) Milano, Lofi (support band tba)

11.03 (D) Frankfurt, Das Bett (w/ The Midnight Ghost Train)

12.03 (NL) Tilburg, 013 (support band tba)

13.03 (D) Würzburg, Posthalle (w/ The Grounding)

14.03 (D) Hannover, Faust (support band tba)

 

Plus d’infos au sujet de ces concerts de dingue par ici: http://www.soundofliberation.com/sol-events.html

Desertfest Berlin : on continue avec des choses très sérieuses…

Comme nous vous l’avions déjà annoncé il y a quelques temps, l’édition 2015 du Desertfest de Berlin – qui aura lieu du 23 au 25 avril à l’Astra de Berlin pour ceux qui n’auraient pas suivi – envoyait déjà du lourd avec ORANGE GOBLIN pour un show dédié à « The Big Black », RED FANG, MOUNTAIN WITCH, BRUTUS, DOPETHRONE et MY SLEEPING KARMA pour fêter l’arrivée du successeur de l’énorme « Soma ».

Un peu de flotte s’était écoulée sous l’Oberbaumbrücke et nous avons vu de nouveaux noms – et pas des moindres – s’ajouter à l’affiche : ACID KING, BLACK PYRAMID, LO-PAN, THE ATOMIC BITCHWAX, MOTHER ENGINE, DIRTY FENCES, THE PICTUREBOOKS et l’autre Karma si cher à nos cœurs de rockers : KARMA TO BURN !

Nous étions déjà excités comme des pucerons avec cette affiche de rêve lorsque nous apprenions hier la venue de Mister Cool himself : BRANT BJORK avec ses LOW DESERT PUNKS qui ne faisait qu’ajouter une tranche de bonheur en perspective pour avril prochain. Aujourd’hui, c’est au tour de TRAVELIN’JACK d’inscrire son nom sur l’affiche en tant que groupe se produisant sur scène et plus en tant que tatoueurs sur le festival comme ils le firent l’an passé ou en tant que festivaliers lambda.

Il reste encore quelques hard ticket (avec un shirt Desertfest à la clé) à dispo pour ceux qui ne sont pas encore convaincus de bienfondé de ce déplacement dans la capitale allemande.

Des infos sur le site du fest http://www.desertfest.de/

… et tout bientôt sur Desert-Rock !

954846_745886435494138_582827384283818982_n

 

Desertfest 2015 – Red Fang vient compléter l’affiche

On savait déjà que l’affiche de la quatrième édition du Desertfest Berlin (qui se déroulera les 23-24-25 avril 2015 toujours à l’Astra de Berlin) proposerait déjà deux concerts d’exception :
Orange Goblin y fêtera son vingtième anniversaire, en y interprant l’intégralité de son album culte “The Big Black”
My Sleeping Karma y assurera la release party de son nouvel album (une vraie perf sachant que le bébé n’est pas encore composé à l’heure où nous écrivons ces lignes)
C’est aujourd’hui Red Fang qui a été annoncé en complément pour assurer la tête d’affiche de l’un des trois jours de concert. Red Fang, la garantie sans risque de passer un bon moment en concert.
Des dizaines d’autres annonces devraient progressivement nous parvenir, on vous tient au jus !
Les tickets “early bird” sont dispos au tarif honteusement bas de 75€ seulement.  Pire encore, pour ce prix ridicule, vous raflez un tee shirt +  autres goodies. C’est ici que ça se passe, profitez-en, c’est peut-être une erreur, avant qu’ils s’en aperçoivent !

dfest

DesertFest Berlin 2015 avec My Sleeping Karma

Le quatuor instrumental sera de retour au Desertfest de Berlin – après avoir annoncé sa participation à celui de Londres – au printemps prochain. Les Allemands, sollicités par le public pour se produire après leur show énorme de 2013, sont actuellement en train de bosser sur le successeur de « Soma » qui sortira officiellement lors de ce show qui s’annonce d’avance comme une des sensations live à ne pas louper l’an prochain !

e379f44b-5cf1-45ca-9160-97e64e922455_zps27f7b32a

 

Pour les sésames, ça se passe par là :

http://woolheads.com/cms/produkt-kategorie/festivalmerchandise/desertfestberlin/tickets-desertfestberlin/

Pour le reste des infos par ici : http://www.desertfest.de/

 

Orange Goblin au Desertfest de Berlin

La première annonce est tombée : Orange Goblin jouera au prochain Desertfest de Berlin qui se déroulera les 23, 24 et 25 avril 2015 à l’Astra. Les fans s’en doutaient, mais c’est désormais officiel : les légendes anglaises interpréteront un show spécial, tout comme au Desertfest de Londres, durant lequel ils balanceront l’intégralité de leur troisième album : « The Big Black ». Une production, avec lightshow de circonstance à la hauteur de l’événement, accompagnera cette expérience unique durant laquelle le quatuor enverra des titres dont certains furent peu joués en live voire même jamais !

DF2015

Ce n’est que le début des annonces de cet excellent festival dont les tickets Early Birds sont déjà dispo ici :

http://woolheads.com/cms/produkt-kategorie/festivalmerchandise/desertfestberlin/tickets-desertfestberlin/

Toutes les infos ici : http://www.desertfest.de/

Desertfest en Belgique, de nouveaux noms!

Et oui mes amis, l’édition belge du Desertfest fait parler d’elle très régulièrement en ajoutant quelques petits noms à son affiche déjà bien jolie.
Mais jugez sur pièce avec la dernière annonce en date puisqu’on ajoute : Truckfighters, Brant Bjork, Pontiak, Satan’s Satyrs, Steak et Sardonis! Excusez du peu!!

DESERTFEST-2014-web

Desertfest à Anvers, d’autres noms.

Décidément les équipes du desertfest ont décidé d’occuper le devant de la scène car après l’annonce d’une première tête d’affiche pour l’édition londonienne de 2015, voici qu’ils complètent le lineup pour la première édition belge.
On vous parlez il y a une semaine de All The Witches, Monkey3 et Electric Wizard et bien vous pouvez ajouter Kadavar, YOB, Pallbearer et Your Highness.
Pour rappel, tout ce beau monde sera au Trix d’Anvers les 10, 11 et 12 octobre prochain.

desertfest-belgique

Desertfest 2015, déjà un nom!

Et oui vous ne rêvez pas, le desertfest londonien vient à peine d’avoir lieu que l’on nous appâte déjà avec l’édition 2015.
Et histoire de nous captiver un an à l’avance, on nous annonce rien de moins que Sleep en tête d’affiche!
Rendez vous donc est pris du 24 ou 26 avril 2015…

sleep-desertfest2015

1 commentaire
  • William (1 mai 2014 à 15 h 18 min)

    on peut dormir tranquille alors !!

Desertfest, l’édition belge se précise.

Lorsqu’on vous parle du Desertfest, vous pensez Londres, vous pensez Berlin… Et bien il vous faudra maintenant penser Anvers avec l’édition belge qui nous donne ses premiers noms.
Les 10, 11 et 12 octobre 2014, le Trix d’Anvers accueillera donc All The Witches, Monkey3 et Electric Wizard. En attendant d’autres noms qui viendront étoffer l’affiche voilà déjà de quoi se dire que ça sent bon les concerts comme on les aime.

desertfest-trix-2014

Se connecter