DESERTFEST Belgium 2019 : Sleep et compagnie

Octobre arrive à grands pas et, avec lui, évidemment, les festoches et le fameux Desertfest Anvers qui régale les amateurs de grosses bûches depuis 2014…

Cette année, le fest se déroule du 18 au 20 octobre et propose une affiche plus qu’alléchante : les mythiques Sleep seront de la partie, tout comme les suisses de Zeal & Ardor (l’une des grandes attractions du moment) ou encore Ty Segall & the Freedom band et leur garage blues rock d’une efficacité redoutable. Outre ces 3 headliners, les chanceux qui ont déjà leur pass 3 jours (désolé, tout est vendu mais le fest va mettre en vente des pass 1 jour pour les retardataires) pourront se délecter de The Obsessed (en espérant que la bande à Wino ne fasse faux bond à personne cette fois-ci…), Truckfighters (dans la foulée de leur passage à Paris et Nantes), Nebula (fort d’un Holy shit qui se doit de tourner sur toutes les bonnes platines), ASG, Eyehategod, Pelican, Bongripper, Toundra, Church of Misery, Lo-pan, Monkey3 et bien d’autres encore… Et dire que la programmation doit encore s’étoffer de quelques noms ! A noter, 6 groupes belges seront à l’honneur dont Grotto ou encore 30.000 monkies…

Bref, vivement cet automne et, bien évidemment, nous y serons pour 3 jours de trip au Trix!

http://www.desertfest.be/

https://www.facebook.com/events/2260579413999993/

 

DESERTFEST Belgium : line-up complet… les 10 groupes à ne pas rater

Ca y est, le Desert Fest a annoncé son line up en intégralité, alliage solide entre gros mastodon (non pas le groupe bourricot) de la scène, incontournables et rassembleurs et d’autres noms qui ne vous ont pas forcement poussé à l’hystérie. Et pourtant…

Bien sûr voir Matt Pike et son trio infernal sur scène est un incontournable, bien sûr Orange Goblin est en passe de devenir au stoner ce que Motörhead était à la vie : un repère stable et réjouissant, un phare rock’n’roll dans une nuit sans lune (sur un tee shirt, avec un loup et une cascade). Bien sûr Amenra pourra… Euh… Pourra… Enfin sans doute quoi. Et puis Yob, l’émotion qui nous est promise est incroyable. Heavydement Crowbar, sans conteste My Sleeping Karma. Quant à Elder, Dopethrone, Acid King ou Wo Fat ? Les meilleurs dans leur rayon, simplement. Mais quid d’en dessous, des petites lignes du contrat ? De ces logos minuscules qui se serrent comme du bétail en hiver ? Et bien c’est loin, très loin de manquer de qualité, bien au contraire !

Desert-Rock vous a sélectionné 10 groupes à ne pas rater lors de cette édition 2018 du festival du désert au pays des diamantaires.

 


Blood Of The Sun (vendredi 12 octobre) – Heavy rock’n’roll US, si vous aimez Motörhead et les cuissardes en cuir.

Vous aimez le rock’n’roll, le bien heavy, le bien décomplexé, voire le bien crétin ? Blood Of The Sun va vous régaler la chique. Fondé par Henri Vasquez, batteur vu chez Sourvein, Porn et surtout Saint Vitus, le groupe ne s’embarrasse d’aucun complexe pour vous servir votre musique comme les ricains servent la soupe, à grosses louches brulantes et épicées.

 


Messa (samedi 13 octobre) – Doom aux inflexions jazzys IT, si vous aimez prendre un thé noir en écoutant Saint Vitus.

Attention talent. Les italiens de Messa vont faire grand bruit. Avec leur doom chic, tartiné d’influences se rapprochant du jazz (Bohren & Der Club of Gore pour vous situer) et leur obsession pour tout ce qui touche à la flotte, nul doute que Messa va nous noyer sous la classe.

 


Yuri Gagarin (samedi 13 octobre) – Cosmonique rock from pas Russie mais de Suède, pour ceux qui aiment servir le régime et être le premier dans l’espace.

La vraie différence entre Yuri Gagarine et Lev Andropov ? Yuri est VRAIMENT allé dans l’espace, lui. L’autre sauve juste Bruce Willis dans Armageddon.

 


Sofy Major (dimanche 14 octobre) – Post hardcore FR, si vous aimez vous battre au ralenti avec des poubelles un soir de cuite.

Sorti Major de Clermont Ferrand, Sofy ne vient donc pas du tout (mais alors pas du tout) en voisin à Anvers, ce qui n’empêchera pas le groupe de prouver qu’au final c’est peut être lui, le vrai diamant. Leur musique aux accents Neurosiens, mais avec une volonté de pugilat proche d’High On Fire, devrait vous faire quelques bleus au dessus des Converses si vous squattez les premiers rangs.

 


Eagle Twin (dimanche 14 octobre) – Geronimo doom pour mormons US, si vous aimez la musique qui prend au trip et met du sang sur la caisse claire.

Le problème avec Eagle Twin, c’est qu’ils publient des albums beaucoup trop bien pour la plupart des humains. Beaucoup trop classes, beaucoup trop lourds. Seuls quelques initiés, quelques choisis ont accès au divin de leur musique. A toi de choisir dans quelle catégorie tu te places. Veux tu que ton âme soit sauvée ou préfères tu écouter Greta Van Fleet sans aucun respect de toi ?

 


Child (dimanche 14 octobre) – Blues rock de surfeurs qui te pique ton crush d’été au milieu de tes vacances en Australie ; si vous aimez l’amour, le sable chaud et Jimi Hendrix.

Ils sont beaux, ils sont trio et sentent le sable chaud, ces trois australiens sont sacrément énervants. Avec leur blues rock à faire sauter les boutons du chemisier, Child a tout pour réchauffer vos soirées. Torride comme l’été 2045 avec ce putain de réchauffement climatique. Insupportable.

 


The Skull (dimanche 14 octobre) – Doom heavy US comme il faut, pour ceux qui ont d’irrémédiables Trouble.

Oui je te vois, toi qui t’es dit qu’en vrai on s’en foutait pas mal de The Skull. Mécréant. Avec Eric Wagner, chanteur de Trouble première version et qui depuis court après sa gloire passée, souvent cliché, parfois franchement énervant, The Skull est beaucoup trop cool pour toi. Ça ne réinvente pas le fil à couper le doom mais ça remporte à l’aise le cul de la crémière.

 


Ancestors (dimanche 14 octobre) – Cosmic psych doom US, pour ceux qui aiment les retours en grâce.

Les ancêtres sont de retours et continuent à se la jouer Pink Floyd du doom. Compositions chiadées, émotion à tous les étages, Justin Maranga et sa bande vont encore nous faire chialer de bonheur.

 


The Devil And The Almighty Blues (dimanche 14 octobre) – Blues rock made in Norway, pour ceux qui aiment se lisser la barbe à l’huile de baleine.

Autant Child vont réchauffer les nombrils, autant TDATAB (franchement un nom aussi long ?!) va vous geler les bas morceaux. Avec son blues lent et sauvage comme un saumon bio, les cinq gaillards n’ont pas leur pareil pour vous donner envie de consommer du houblon à la pinte.

 


The Well (dimanche 14 octobre) – Acid stoned achin d’Austin, texas, pour ceux qui trouvent qu’uncle acid c’est vachement bien mais que ça tourne jamais.

The Well est il le groupe le plus original de la création ? Non. Mais il est tellement cool. Avec ces riffs Sabbathiens, son spleen de drogués et sa bassiste. Libre à toi de rater leur concert et d’attendre 5 ans qu’ils aient la possibilité de revenir.


On se retrouve donc les 12-13-14 octobre à Anvers !

DESERTFEST BELGIUM : les 10 diamants d’Anvers

Anvers, son fleuve, son port, ses « vitrines », son marché aux diamants et désormais son DesertFest, l’un des temples de la fuzz et du riff plombé. A deux heures et demi de TGV de Paris, du 14 au 16 octobre, trois jours de fête et de musique avec, sélectionnés pour vous, 10 diamants d’Anvers :

1 / Goat. Parce que ce groupe a une résonance internationale qui va bien au delà de la scène stoner, à laquelle il n’est d’ailleurs pas « affilié ». Et qu’à Paris notamment, son public est plutôt du genre à suivre le concert sur son Iphone, Stan Smith aux pieds. Les voir dans un contexte différent, celui d’un festival, risque fort de rendre l’expérience plus intense, nous permettant de pénétrer dans la transe world music que le groupe propose.

2 / Pentagram. Parce que la légende ne passera pas en France cet automne. Parce que Victor Griffin sera à la guitare sur la tournée. Parce que Bobby ne sera pas éternel, il faut en prendre conscience.

3/ Salem’s Pot. En passant d’un doom cosmique à un acid rock à haute teneur en psychédélisme, les Suédois ont publié avec « Prononce This », l’un des meilleurs albums de l’année.

4/ Yob. Rien à dire, Yob en live c’est toujours une valeur sûre. La bienséance voudrait que jamais l’on ne rate un concert de Mike Scheidt lorsqu’il a lieu à moins de 250 km de son lieu d’habitation.

5/ The Atomic Bitchwax : La section rythmique de Monster Magnet, associée à l’un des guitariste les plus doués de la scène, TAB est un groupe plus qu’impressionnant. Techniquement monstrueux, artistiquement au top, le trio mérite vraiment le qualificatif d’Atomique.

6/Tau. Duo voguant à vue entre Berlin et le Venezuela, produit par le batteur de Kadavar, Tau propose une musique entre transe shamanique et musique aride. Une curiosité qu’il nous tarde de découvrir.

7/ Joy : Trio de psychédélic jam US, dans la droite lignée des Earthless, Harsh Toke ou Tia Carrera, Joy se nomme d’après l’émotion qu’il procure.

8/ Rituel toujours, les Italiens de Giobia convoquent l’essence même du psychédélisme et propose un long voyage des sens. Inratable.

9/ Duel : Le quatuor américain, découvert par Heavy Psych Sounds est l’un des plus grands secrets du revival proto heavy 70’s américain. Inspiré par Pentagram, Saint Vitus et les plus grands, Duel va faire du bruit. Ne ratez pas les premières semonces.

10 / Hangman’s Chair. Parisien jusqu’à la dernière goutte de bière, Hangman’s Chair a réussit à capturer, au fil de sa discographie, l’essence crasse de la capitale, celle que les touristes ne voient pas. Adepte d’un rock heavy aux relents de pigeon cancéreux, le gang est désormais sur toutes les lèvres et ce jusqu’en Belgique. Tant mieux !

Le reste de l’affiche de ces 3 jours est ci-dessous, et il reste des tickets ici : http://desertfest.be/tickets

14207782_865242410272901_1651517449948621367_o

DESERTFEST BELGIUM : quand y’en a plus, y’en a encore !

L’affiche du Desertfest Belgium était pourtant finalisée… mais ils ont quand même réussi à caser 3 groupes supplémentaires : Arabrot, Alkerdeel, et les hollandais de Komatsu (que beaucoup ont pu voir en première partie de John Garcia sur sa première tournée).

Au final, retrouvez l’affiche définitive en bas (line-up détaillé ici : http://www.desertfest.be/line-up)

On se retrouve donc au Trix, à Anvers les 14-15-16 octobre !

Il reste des tickets, soit pour les 3 jours, soit pour le jour de votre choix :  http://www.desertfest.be/tickets

14207782_865242410272901_1651517449948621367_o

Desertfest Belgium : de nouvelles annonces

Le Desertfest Belgium (qui se tiendra les 14-15-16 octobre 2016 à Anvers, Belgique, toujours au Trix) vient d’annoncer quelques noms complémentaires sur son affiche : Red Fang récupère un slot de headliner (Goat a été annoncé précédemment comme autre headliner), et Black Rainbows, Weedeater ou encore Duel viennent compléter une affiche qui ne se portait déjà pas trop mal (Uncle Acid, Yob, Pentagram, John Garcia, My Sleeping Karma, Elder, The Atomic BItchwax, etc…).

On vous en reparle, d’autant plus que d’autres noms viendront encore compléter cette affiche… Mais le mois d’octobre s’annonce d’ores et déjà dévastateur !

13775895_841901105940365_6765811603788083901_n

Vidéo live : Dozer au Desertfest Belgium

On voulait participer aux vingt ans des vétérans scandinaves Dozer​, donc on vous livre en exclu ce petit inédit, capté au Desertfest Belgium​ il y a quelques semaines. Malgré un son un peu moyen au début, on tenait à vous le proposer quand même…

Rappel : elle est aussi dispo avec plein d’autres vidéos inédites sur notre chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UCeBrmqBhdMDL1lOZ2-zkyEQ

 

Vidéo live GREENLEAF “With Eyes Wide Open” @Desertfest Belgium

C’est un peu Noël avant l’heure, on vous offre en exclu un morceau live de Greenleaf​ capté au Desertfest Belgium​ : le déjà classique “With Eyes Wide Open”, issu de leur dernier album.

 

Vidéo Live : VALIENT THORR au Desertfest Belgium 2015

Valient Thorr​ au Desertfest Belgium​ 2015, capté en exclu pour vous par Desert-Rock, parce que ça fait toujours du bien par où ça passe…

Énergie et bonne humeur communicative : on partage, c’est de bon ton à l’approche des fêtes de fin d’année !

 

 

Vidéo live : DOZER “Headed for the Sun” au Desertfest Belgium

Quand Dozer​ nous ressort un vieux titre issu d’un vieux split (avec Unida), ça nous rappelle quelle superbe machine à riffs ils sont.

Le tout est assorti d’une grosse seconde moitié en jam 100% instru, et est capté rien que pour vous au dernier Desertfest Belgium​.

 

Vidéo live : FATSO JETSON, “Magma” @Desertfest Belgium

FATSO JETSON​ au Desertfest Belgium​ avec l’un de leurs morceaux emblématiques, “Magma”, enrichi d’une pure jam de desert rock à la fin, le tout capté amoureusement par vos serviteurs…

 

Vidéo : ORANGE GOBLIN “Sabbath Hex” au Desertfest Belgium

Parce qu’il est bon parfois de regarder un peu en arrière, petit retour sur le Desertfest Belgium avec cette captation live en exclu d’une charge en règle de Orange Goblin.

 

GREENLEAF – titre inédit en vidéo live @ Desertfest Belgium 2015

Le Desertfest Belgium 2015, c’est pas fini ! Et ça continue même très fort avec cette vidéo live exclu de Greenleaf, avec UN TITRE INÉDIT, “Golden Throne”, qui laisse présager le meilleur pour leur prochain album prévu au 1er trimestre 2016 chez Napalm Records.

 

GLOWSUN – “Behind The Moon” en vidéo live au Desertfest Belgium

Glowsun live au Desertfest Belgium en vidéo exclu Desert-Rock, c’est cadeau !

On a choisi la puissante version live de “Behind The Moon”, issu de leur dernier album, Beyond The Wall Of Time, sorti chez Napalm Records (on vous en recommande l’acquisition).

 

 

Desertfest Belgium : nouveaux groupes et infos

L’affiche du Desertfest Belgium avait déjà une sacrée gueule, et on apprend aujourd’hui que s’y rajoutent rien moins que les français de MARS RED SKY, mais aussi HARSH TOKE, BLACK-BONE, et  VANDAL X. Retrouvez ci-dessous l’affiche à jour, sachant que d’autres groupes viendront encore la compléter d’ici là.

Les groupes confirmés sont donc :

Goatsnake, Orange Goblin, Bongzilla Fatso Jetson, Dozer, Moon Duo, Greenleaf, Valient Thorr, Ufomammut, Causa Sui, Siena Root, Monolord, Mars Red Sky, Sourvein, Glowsun, Carlton Melton, Monomyth, Child, Harsh Toke, Planet Of Zeus, Vandal X, Tangled Horns, Psychonaut, The Progerians, Wheel Of Smoke, Sunder, Fever Dog, Black-Bone et 3rd Ear Experience.

Il ne devrait pas en falloir beaucoup plus pour inciter les derniers hésitants à rejoindre Anvers les 9-10-11 octobre prochain. On s’y retrouve ?

Vous pouvez acquérir le sésame pour les trois jours pour le prix de 96€ via ce lien.

Par ailleurs, l’orga s’est acoquinée avec un hôtel à proximité pour proposer une offre piaule (cliquez ici).

df

Se connecter