Honcho – Live in Paris, France


Honcho - Live in Paris, France

Un DVD qui “nous” intéresse, fans de rock péchu, chaud et aride, c’est en soi un phénomène assez rare pour être noté. Quand en plus il concerne l’un de nos groupes favoris, Honcho, qui a sorti l’année dernière l’une de nos galettes préférées, et que, cerise sur le gâteau, il a été tourné sur nos terres (France), on ne peut que baver d’impatience en enfournant la galette.

Premier feeling : c’est du travail de pro. L’interface est soignée, les basses font vrombir la stéréo (bon c’est pas du 5.1, mais quand même), et on se lance avant même le concert dans les bonus : un making of “fait maison” très sympa remplit parfaitement son office de mise en bouche, et une fois passé rapidement sur la galerie photo et quelques infos, on lance le concert.

Le concert se déroule donc au Batofar, petite salle “nautique” bien agréable parisienne. La taille de la salle semblait a priori rédhibitoire à la “captation” live d’un groupe rock (habitués que nous sommes aux DVD musicaux reflets de festivals ou concerts avec des dizaines de milliers de spectateurs). Finalement non, très vite on est rassuré sur deux points : le public, dense, est bien présent, et surtout la quantité de caméras (et donc d’angles de captation) rend l’événement très “vidéo-génique” : cette multitude d’angles de vue (allant de la vue d’ensemble à la caméra “sous le nez” des zicos, avec des plans du public et des plans fixes sur les instruments) rend l’expérience de ce concert filmé particulièrement agréable, car jamais rébarbative. Un très bon point.

Concernant le concert en lui-même, la part belle est légitimement faite au dernier album de Honcho, “Burning in water, drowning in Fire”, sans oublier quelques incursions dans leur premier album. Honnètement, la set list est irréprochable, se permettant même d’aller piocher dans le répertoire de Kiss, en déterrant un “Watching you” parfaitement adapté.

Le son est très bon. Chaque instrument est bien mis en valeur, le mix est tout à fait homogène. Chaque musicien se fait donc plaisir, et on discerne clairement les deux grattes, la basse, la batterie, et le chant de Lars Erik Si. Ce dernier reste l’un des plus gros atouts du groupe, encore plus en live, où le bonhomme se révèle non seulement un vocaliste impeccable (si la prestation n’est pas parfaite, une ou deux légères “fausses notes” en début de set, à froid, la dynamique et la puissance du hurleur est inattaquable), mais surtout un frontman tout à fait efficace, ce qui se révèle un fort atout pour Honcho, groupe un peu “statique” sans lui. Non seulement il s’adresse au public systématiquement entre tous les morceaux (dans un anglais irréprochable), mais surtout il attire tous les regards.

Au final, en toute sincérité, ce DVD est sans doute l’un des meilleurs dans le genre musical que nous affectionnons ici. Manifestement fruit d’un travail de passionné, honnête et néanmoins professionnel en tout point. Une initiative aussi louable que remarquable. A ne pas rater.

Note des visiteurs
   (7.33/10 - 3 votes)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Se connecter