Kyuss – Muchas Gracias The Best Of


Kyuss - Muchas Gracias The Best Of

On l’attend depuis environ 5 ans, ce disque, depuis ce jour où le rock a perdu ce qui est sans doute l’un de ses plus grands groupes, ce jour où Kyuss a splitté. Entraînés dans une spirale qui les menait inéluctablement au succès, le groupe n’a fait qu’effleurer la notoriété qu’il méritait en choisissant d’arrêter avant d’y arriver, laissant sur le carreau des fans sonnés par cette décision. Et enfin, donc, Kyuss se rappelle à nos bons souvenirs par l’intermédiaire de cette compilation. Le mythe Kyuss étant si tenace, on pouvait craindre le pire de ce projet, la surprise n’en est que plus agréable. Bien entendu, on retrouve sur le CD quelques extraits de leurs quatre albums studios, mais ça ne représente même pas la moitié du contenu du disque ! L’essentiel est en effet constitué de morceaux qui feront inévitablement le bonheur des fans, avec des raretés studio et des extraits de concert. Le disque étant instigué par la maison de disque allemande, il n’est pas étonnant de retrouver les 4 extraits live issus d’un concert à Hamburg en 1994, un excellent choix de morceaux qui plus est. En ce qui concerne les morceaux studios « normaux », ils se répartissent à peu près équitablement par album, et finalement offrent un échantillon relativement représentatif de la carrière discographique du combo de Palm Springs, témoignages notamment des divers bassistes et batteurs ayant évolué en leur sein. On peut évidemment questionner la légitimité d’une compilation sur Kyuss ne contenant pas l’éléphantesque ‘Spaceship Landing’, mais on ne se lasse pas de l’envoûtant ‘Demon Cleaner’ ou du tétanisant ‘El Rodeo’ par exemple. Le gros morceau de l’album, vous l’aurez compris, ce sont les raretés qu’il contient : on ne parlera pas ici d’inédits, car ces morceaux étaient disponibles sur diverses compilations, split-CD ou autres vinyls plus ou moins rares. Il y a fort à parier en tout cas que peu d’entre vous les ont tous. Il était jusqu’ici incompréhensible que des morceaux de cette qualité ne soient pas honorés d’une véritable sortie discographique, voilà qui est réparé. Du splendide ‘Un Sandpiper’ à l’étourdissant instrumental ‘Shine’, on est emportés dans un voyage hypnotisant, baladé de riff en riff, bercé par ce mur de guitare(s) et de basse ronflante, et ce chant à vif. Une véritable expérience. Vous l’aurez compris, si vous ne possédez pas d’album de Kyuss, cette compilation vous encouragera à vous les procurez sans hésitation. Et si vous avez tous leurs albums, ce CD contient largement assez de matériel rare ou inédit pour satisfaire même le plus exigeant des fans. La meilleure sortie de l’année, sans hésitation.

Note des visiteurs
   (9/10 - 2 votes)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Se connecter