Mammoth Mammoth – Mount The Mountain


Le temps passe, mais certaines choses ne changent pas. Des valeurs sûres… Troisième album chez Napalm Records pour nos quatre australiens, et le temps ne semble pas avoir de prise sur leur heavy rock fuzzé aux hormones. Car les bonhommes maîtrisent désormais à la perfection leur recette, où ils mélangent avec talent des éléments issus de AC/DC (bon sang ne saurait mentir, ce sens du riff qui groove et de cette rythmique qui fait taper du pied n’est pas tombé du ciel…), Motörhead, Valient Thorr, Rocket From The Crypt, Nashville Pussy, etc… Un petit enrobage fuzzy sur tout ça, et quelques soupçons de soli devraient finir de convaincre les plus récalcitrants.

On orientera ces derniers sur quelques morceaux de choix autour de l’os, par exemple “Sleepwalker”, “Wild and Dead”, “Cold Liquor” ou le frénétique “Kickin’ My Dog” que l’on croirait composé par le meilleur des frangins Young, pour mieux déguster le reste du plat ensuite… et en redemander ! Seule la très gratuite reprise de Kylie Minogue qui vient en bonus apparaît dispensable… Elle permet toutefois d’aller taquiner la jauge des 45 minutes, on ne va pas cracher dessus non plus.

Comme le bon vin, un bon Mammoth Mammoth est un investissement sûr, une valeur refuge dont le (bon) goût ne se dément pas avec les années. Si jamais ils étaient un chouilla plus prétentieux et hautains, nos musicos de là bas down under pourraient probablement prétendre à une belle position dans les top albums de l’année en cours ; mais les gars préfèrent violer les tympans et casser les tibias – une démarche qui les honore.

Note de Desert-Rock
   (7.5/10)

Note des visiteurs
   (7/10 - 12 votes)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Se connecter