RITE – décembre 2002


Sans crier gare, vient de débouler de Finlande un groupe ravageur (et ravagé) répondant au doux patronyme de Rite. Détruisant tout sur son passage, le premier album du quintette, “Shoot Skull For Jackpot” (qui sort sur un label français décidément de plus en plus actif et intéressant) fait mouche et impressionne par son son énorme, la qualité de ses compos et une puissance remarquable. Juste assez en tout cas pour piquer notre curiosité, ce qui nous a poussé à poser quelques questions au batteur du groupe, Juha, pour nous aider à comprendre un peu le phénomène… Résultat concluant, jugez-en par vous-mêmes ci-dessous.

Premièrement, peux-tu brièvement nous présenter la courte vie de Rite ?

Juha : Rite est un groupe de rock’n’roll composé de cinq membres, et nous venons de la froide Finlande. Notre histoire remonte quand même à 1994, au moment où nous avons changé le nom de notre groupe d’alors pour devenir Rite (trois d’entre nous jouions dans ce groupe à l’époque). Nous avons enregistré quatre démos jusqu’en 1999, dont la dernière est sortie en vinyl. Notre premier album, “Shoot Skull For Jackpot” est sorti en novembre 2002. Il y a aussi l’une de nos chansons sur la compilation “Mighty Desert Rock Avengers” et sur divers CD samplers sur des magazines ici ou là… Hormis ça, il faut juste signaler que nous avons eu seulement deux changements de line-up dans notre histoire, et que le groupe est donc actuellement composé de Jarkko au chant, Sami et Janne aux guitares, Manu à la basse et moi à la batterie.

Comment définirais-tu votre musique ? J’aurais moi-même du mal à la résumer eu un seul terme – peut-on par exemple dire qu’il s’agit d’une sorte de mélange heavy power rock’n’roll metal saturé ?…

Hahaha, oui, tu es assez proche ! Je ne pense pas que nous sommes très proches du Power Metal, mais tant que tu cites les mots “heavy metal” et “rock’n’roll”, tu as forcément raison ! Ce que je veux dire c’est que nos racines sont clairement ancrées dans le metal, même s’il y a une très grosse touche rock’n’roll dans nos chansons.

De même, j’ai du mal à identifier des influences directes dans votre musique, en avez-vous ?

Les pères du heavy metal, Black Sabbath, sont l’un des groupes qui font l’unanimité au sein de Rite, et je pense que tu peux entendre leur influence dans certaines de nos chansons. Mais au delà de ça, bien entendu, tous les groupes que l’on apprécie influencent plus ou moins nos compositions, même sans que l’on y pense vraiment… Nous écoutons du heavy rock quasiment depuis notre naissance, il serait donc impossible de mentionner tous les groupes que nous aimons, mais peut-être que les plus importants sont Entombed, Danzig, Black Sabbath, Kiss, Xysma (un groupe finlandais) et Slayer.

Votre son de guitare sur cet album est assez incroyable, très brutal et pourtant très clair à la fois, une sorte de mélange entre Meshuggah, Entombed et Motörhead. Est-ce que le travail du son de guitare a été l’un de vos soucis majeurs au cours de la production de cet album, ou bien est-ce qu’il s’agit d’un élément qui a toujours été propre au groupe ?

Notre but était effectivement d’obtenir un son brut, violent en quelque sorte, pour les guitares. Avant de rentrer en studio, nous savions déjà un peu le type de son que nous souhaitions, mais n’étions pas sûrs de comment l’obtenir concrètement. Arttu Sarvanne (le mec qui a produit et enregistré l’album en collaboration avec nous) nous a énormément aidé à trouver ce son que nous voulions. Et je dois bien dire que nous sommes très heureux du résultat et du travail d’Arttu en général !

Je suis peut-être à côté de la plaque sur ce coup, mais en se penchant un peu sur Rite, votre site web, votre livret de CD, vos paroles parfois, etc… il semble qu’il y ait autour du groupe une sorte de sens de l’humour un peu décalé, mais omniprésent. Est-ce une volonté d’ajouter une touche de déconne autour de la musique ?

Avant tout, faire partie d’un groupe est totalement fun. C’est ainsi que ça doit être, dans le cas contraire, il n’y a aucun intérêt à faire ce que nous faisons. Et je pense que tu as de toute façon raison à propos de ce sens de l’humour un peu décalé au sein du groupe ; nous ne cherchons pas à tout prix à être drôles et à sortir des vannes à tout bout de champ, mais cet humour vient de notre attitude générale, de notre approche de la vie. Nous prenons toutefois notre musique très au sérieux, ça c’est sûr, mais en même temps il y a toujours quelque chose de drôle dans chaque situation que nous rencontrons, et on aime bien mettre cet aspect en avant lorsque l’on en a l’occasion.

Et qu’en est-il de cet énigmatique titre d’album, “Shoot Skull For Jackpot” ?

Ce titre vient en réalité d’un flipper sur lequel nous jouions très souvent dans un pub près de chez nous ! Manu, et surtout Sami, sont de grands fans de flippers, et un jour Manu a trouvé que ce slogan sur le flipper ferait un super titre d’album. C’était en 2000, ce qui signifie que nous avions déjà un titre pour notre album plus d’un an avant même qu’il ne soit enregistré !

On entend de plus en plus de groupes scandinaves dans le rock heavy en général, plus particulièrement des groupes suédois, mais Rite est l’un des premiers évoluant dans un genre similaire, qui est issu de Finlande. Comment se porte la scène rock finlandaise ? Penses-tu que d’autres groupes finlandais vont suivre vos traces et commencer à se faire connaître ?

Wow, c’est flatteur d’être le premier groupe de la sorte… le Heavy Rock se porte bien en Finlande. Il y a de nombreux groupes qui tournent dans le monde (Children Of Bodom, Sentenced, Stratovarius…), et beaucoup d’autres groupes, pas aussi célèbres, parviennent tout de même à rendre la vie en Finlande intéressante ! Dans un futur proche, vous devriez entendre parler d’un groupe finlandais appelé Total Devastation : ils enregistrent leur album très bientôt, et si vous aimez bien le metal brutal killer, vous allez adorer ! Le groupe Zerocharisma devraient aussi faire parler d’eux avec leur super nouvel E.P. “Chiefs and Captains”.

Votre album sort sur un label français, Water Dragon Records. Comment l’avez-vous choisi ?

Après avoir enregistré notre dernière démo, “Goddamn”, en 1999, nous l’avons envoyée à divers labels un peu partout dans le monde. Je peux dire que nous n’avons pas choisi Water Dragon, mais plutôt que ce sont eux qui nous ont choisis ! Water Dragon a donc voulu sortir ces enregistrements sur un single à travers leur site web, mais cela ne s’est finalement pas fait, et ils ont préféré le sortir en tant que 7″ vinyl en 2000. Et je peux te dire qu’on est fiers de cette sortie ! Nous avons donc souhaité poursuivre cette collaboration, et notre premier album sort donc chez eux. Je remercie donc encore très, très chaleureusement Matt et Xavier chez Water Dragon !

Prévoyez-vous une tournée pour la sortie de cet album ? Si oui, envisagez-vous de passer près de chez nous ? Et concrètement, c’est une chose dont les gens ne se rendent pas toujours compte, est-ce qu’il est facile de monter une tournée européenne pour un groupe de taille moyenne comme le vôtre ?

Malheureusement, aucune tournée européenne n’est prévue, tout du moins pour le moment. Bien sûr nous adorerions jouer partout, mais une tournée en Europe, par exemple, ne se fait pas aussi facilement. S’il y a un tourneur qui lit ceci, le message est clair : “Rite est prêt à envahir l’Europe !”. En ce qui concerne le financement, je peux te dire que tourner est certainement la pire option à choisir si ton seul but est de devenir riche ! Toutefois, si on arrive à gagner assez d’argent en faisant des concerts pour payer l’essence et la bière, nous n’avons pas besoin de quoi que ce soit d’autre, ça c’est clair, et nous partons sur le champ !

Quels sont vos plans pour les mois à venir ?

Et bien, nous allons faire quelques concerts en Finlande, alors si vous traînez dans le coin, vous êtes les bienvenus ! Nous sommes par ailleurs en train d’écrire de nouveaux morceaux pour le prochain album, nous avons déjà cinq chansons prêtes, et dès que nous en aurons dix ou onze, nous retournerons en studio. J’espère vraiment que ce sera en 2003 !

Bon, voici le moment fatidique où tu as ta dernière chance de t’adresser librement à nos lecteurs …

Et bien je veux juste leur rappeler que “Shoot Skull For Jackpot” est disponible sur internet directement sur notre site web à www.riffrock.com/rite. Une fois que vous aurez l’album, vous pourrez vraiment vous détendre et apprécier la vie comme il se doit en l’écoutant ! J’espère aussi que nous aurons l’occasion de vous voir un jour à un concert de Rite ! Et mes derniers mots seront : soutenez l’underground et restez heavy !

décembre 2002 par Laurent.

Laisser un commentaire

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Se connecter