Pentagram – Review Your Choices


Pentagram - Review Your Choices

Voilà un groupe qui a commencé à jouer en 71 et qui est toujours actif. Vous me direz que les Black Sabbath sont toujours là eux-aussi. Ok, mais pour moi, Sabbath sans Ozzy c’est un peu comme un couteau sans manche, tout le reste n’est qu’anecdotes. Les gars de Pentagram ont ceci de supérieur à Black Sabbath qu’ils continuent envers et contre tout à faire de la musique qui tue. De la soupe progressive ? Non merci. Donc voici un superbe album de heavy doom comme les anciens savaient le faire, fait par des anciens qui savent le faire. Le travail de « Review your choices » est d’autant plus remarquable qu’il a été réalisé par deux bonhommes de premier plan : Joe Hasselvander (tous les instruments, chapeau !) et Bobby Liebling (toutes les parties vocales, brillant !, écoutez les chœurs de « Downhill slope », cela vous donnera une idée de l’étendue de son registre). Ce disque devrait ravir les fans de St Vitus, de Serpent, des premiers Black Sabbath, de Wytchfinder General et de Cathedral. Tous les ingrédients sont présents. Les riffs lourds, les solos aériens, les rythmes méga-lents, les tempos plus rapides, l’agressivité, la sensibilité. Le tout servi sur fond de satanisme bon enfant qui n’effraie même plus ma mère. Nous sommes donc en présence du quatrième album de Pentagram (seulement !) après cinq années de silence. Le groupe n’a manifestement jamais été pressé, alternant congés sabbathiques et périodes d’activités plus intenses. Nous sommes donc en pleine phase dynamique. La bête vient de se réveiller, histoire de démontrer à la nouvelle garde, qui sont les patrons.

Note des visiteurs
   (0/10 - 0 vote)

(Pour donner votre note,
cliquez sur le nombre de cactus voulus)

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Se connecter