THE MIDNIGHT GHOST TRAIN, COFFIN ON TYRES – 24 Mai 2014 – Ivry sur Seine (Le Hangar)

mgt-ivry

Glad Stone Asso a encore permis la création d’une belle affiche et cette fois en bordure de Paris. Après une arrivée tranquille sur les lieux, j’ai eu le plaisir de rencontrer Steve Moss de TMGT dont vous pourrez lire l’interview très prochainement.

Coffin On Tyres a pour charge de débuter la soirée. La salle n’est que partiellement remplie mais peu à peu la foule va se faire plus dense, attirée par un set furieux d’une heure. Le groupe, de plus en plus communicatif, semble prendre un grand plaisir à jouer ce soir. Le guitariste ne décrochera pas de son sourire un seul instant. Le chanteur interagit de nombreuses fois avec le public et les instrumentistes tiendront, après un début un peu timide, la scène de bien belle façon. Les 5 derniers morceaux auront été, pour moi, les plus communicatifs, les plus intenses et les plus possédés. Le groupe nous gratifiera aux environs des 3/4 du parcours d’une reprise de “Stink Fist” de Tool des plus qualitatives. En bref, du gras, de la mélodie et un chanteur charismatique avec un album prévu sous peu !

Petit entracte. Petite bière. Petites tergiversations pour la suite. Car cela sera ma première expérience live d’un groupe qui vit pour et par le live. Steve et ses comparses s’installent donc et commencent à tripatouiller leurs instruments et à prendre de nos nouvelles. La salle est alors en grande partie dépeuplée mais il ne faudra pas longtemps pour que les retardataires soient de retour. Avant le départ, petit briefing de la réalisatrice de la soirée. The Midnight Ghost Train tourne ce soir leur premier clip, ici ! On nous explique alors que le deuxième morceau joué est issu de leur futur troisième album et que pour multiplier les prises de vues, il sera joué deux fois. Steve ironisera sur le fait qu’il espère qu’on l’appréciera… Une autre précision nous informe qu’en dehors de ce morceau joué, deux fois donc, des prises de vues de nous, le public, seront réalisées pendant le reste du concert.

Il est maintenant temps de se prendre une dose de “Heavy Blues” dans les tripes. Dès la première note, une intensité considérable émane de la scène. Steve et Mike le bassiste sont face à face à deux doigts de se détacher le cou. Je ne sais pas si ce genre d’intensité peut être mesurée par la quantification des litres de sueurs versées. Si c’est le cas je pense qu’on peut dire qu’on était proche du maximum. Si l’intensité est en effet sur scène, elle l’est aussi dans la fosse. L’impact musical combiné à l’idée de figurer par l’image dans la postérité du groupe semble faire un bon catalyseur pour ambiancer une soirée. Certains de mes ami(e)s pourtant en retrait ne tarderont pas à faire les frais de la passion qui émane ce soir. A titre personnel, et avec un recul proche du néant, le morceau choisi pour la vidéo semble être un choix tout à fait approprié. Deux écoutes qui passent donc toutes seules. Steve n’avait pas à s’inquiéter, le public a répondu deux fois plus que favorablement à sa proposition musicale. Le morceau s’intitule d’ailleurs “Glad Stone”, vous apprécierez l’hommage. Le concert enchaîne de plus belle et l’économie n’y a définitivement pas sa  place. Les trois garçons font un travail monumental et toujours en interaction avec le public.

La fin du set commence à se faire sentir et le public perd la raison. Des “à poils !” fusent tels des fuites ingérables. Steve demandera une traduction et répondra amusé. L’attente avant le rappel fut courte sous la ferveur populaire. Un bon gros morceau de bois suivi d’un light show extatique et les voilà qui nous remercient d’être venus.

Mais le public en veut plus. Une dernière pour atteindre encore l’apothéose.  Après une grosse minute les voilà donc de retour pour la deuxième fois. Steve trottine vers sa guitare et dans un accès de folie, retire son T-shirt. Le bassiste et le batteur suivent, pendant que le premier détache sa ceinture en répétant que nous ne pourrons pas endurer cela. TGMT sait faire plaisir à son public et aime çà !

Après des remerciements chaleureux des deux côtés, c’est la fin d’une soirée qui laissera des traces à tous les niveaux.

Merci à Glad et au Hangar pour cette très bonne soirée !

Cosmic Mo

1 commentaire

Laisser un commentaire

  

  

  


Se connecter