Résultats de votre recherche.

Here Lies Man – No Ground To Walk Upon

 

Riding Easy Records est un label qui parle à beaucoup, en effet, on ne produit pas Monolord sans marquer les esprits et affirmer sa culture Doom/Stoner. Mais nous ne sommes pas là pour parler de ça, pas plus … [lire la suite]

The Death Wheelers – I Tread On Your Grave

Le second album des Quebecquois de Death Wheelers est un bout d’asphalte sur lequel le groupe veut construire son histoire comme une légende. Cet album pourrait figurer sur la B.O d’un film de Tarantino ou de Rodriguez. C’est une … [lire la suite]

Blackwater Holylight – Blackwater Holylight

Venu tout droit de l’Oregon, ce quartet vient de sortir son tout premier album éponyme chez RidingEasy Records. Comme le laisse deviner la typographie sur la pochette aux couleurs surannées, Blackwater Holylight prend racine dans un terreau highly seventies, … [lire la suite]

The Well – Pagan Science

Le premier album de The Well nous avait bien marqué, par son audace, son intégrité, son originalité. Pas un album à mettre entre toutes les mains, certainement, difficile à digérer pour certains, il jetait en tous les cas un … [lire la suite]

Holy Serpent – Temples

Soufflé je fus lors de la publication, l’année passée, du premier opus d’Holy Serpent, quatuor de skateurs Australiens à peine pubères et sortis de nulle part. Leur musique, mêlant fascination pour Sleep, intérêt pour les mondes alternatifs et riff … [lire la suite]

Slow Season – Westing

Je ne vous apprends rien si je vous dis que depuis quelques années maintenant déferle sur le paysage musical une vague revival 60’s/70’s. Bon nombre de groupes sont repartis aussi vite qu’ils sont venus et d’autres durent et s’accrochent. … [lire la suite]

Svvamp – Svvamp

Du désormais incontournable label californien Riding Easy Records, chacun connaît les grandes réussites doom, aux accents souvent psychédéliques (Monolord, Salem’s Pot, Spelljammer ou plus récemment Holy Serpent) voire les saillies retro rock, à originalité variable (Electric Citizen, Mondo Drag, … [lire la suite]

Salem’s Pot – Pronounce This

Mystérieux quintet suédois, aux membres masqués, Salem’s Pot est apparu aux yeux du monde en 2012 avec Sweeden, Lp contenant deux magnifiques ode à la suède, la weed, les films d’horreur et la musique 70’s sur son versant le … [lire la suite]

Holy Serpent – Holy Serpent

Les amateurs de sons fuzzés ne seront pas étonnés de retrouver, une fois n’est pas coutume, un disque estampillé du logo de Riding Easy Records, dans les pages virtuelles de Desert-Rock. La petite entreprise d’Hermosa Beach continue sans relâche son … [lire la suite]

Monolord – Vaenir

Sensation de 2014, né comme un side-project en 2013, Monolord revient pour consumer le reste de nos âmes sur le bûcher du doom. Déjà une nouvelle offrande, cela s’apparente à battre le fer tant qu’il est chaud. … [lire la suite]

Slow Season – Mountains

Hey Babe, saute dans le van VW on part en randonnée. Les montagnes nous appellent. Forces de la nature, aussi belles qu’imprévisibles. Allons nous connecter à elle et retrouver notre nous profond. La route qui nous y … [lire la suite]

The Well – Samsara

Austin… on a un problème. Un monde parallèle vient de s’ouvrir. The Well sort Samsara sur RidingEasy Records et à la fin de son écoute : deux probabilités. Quand on lance l’album et que les premières notes résonnent, on … [lire la suite]

The Picturebooks – Imaginary Horse

Première partie de Kadavar sur leur dernière tournée, bientôt en première partie de Turbonegro, présent au Desertfest Anvers, fièrement annoncé pour le prochain Desertfest Berlin, mais qu’est ce qui se cache derrière The Picturebooks pour attirer aussi promptement les … [lire la suite]

Spiral Shades – Hypnosis Sessions

Des rencontres improbables sur le web ça c’est déjà vu. Mais ici le destin a fait se croiser dans les méandres de la toile, Filip norvégien de son état et Khushal fier représentant de l’Inde. De leurs … [lire la suite]

Electric Citizen – Sateen

Il paraît qu’avant c’était mieux… Ah nostalgie quand tu nous tiens. Il est vrai que de vivre l’essor d’une scène musicale est un privilège. A l’inverse l’avantage d’une scène qui se veut « revival » de l’époque, c’est qu’elle … [lire la suite]

Se connecter