Battalions – Pure Humber Sludge

 

Quand tu habites dans une ville portuaire anglaise gavées d’habitats sociaux mais que ta commune fait tout pour promouvoir la culture et se sortir de sa piètre image, il est un peu normal que tu te tournes vers … [lire la suite]

Druids of The Gué Charette – Talking To The Moon

 

Avec un pédigrée de Rennais et un nom qui fleure le particularisme ultra local on pourrait s’attendre à une farce heureuse et riche musicalement lorsque l’on découvre Druids of The Gué Charette et leur album Talking To The … [lire la suite]

Curse The Son – Excruciation

 

On avait presque oublié leur discrète existence mais voilà que Curse The Son refait surface après trois ans d’absence et un Isolator que j’avais trouvé plutôt plaisant. Avec une rondelle du nom de Excruciation sous le bras, le … [lire la suite]

Geezer – Groovy

 

Installé dans le paysage stoner depuis 2009 Geezer a creusé son trou discrètement mais a su consolider sa position grâce à une bonne dose de talent et des astuces de vieux routard dont il parsème ses productions. Les … [lire la suite]

Arrakis – Technontology Vol. I

 

Il y a bien longtemps, dans une page lointaine, très lointaine nous avions parlé de Arrakis Soit en 2015, (sur cette page ici), spicy trio de Thessalonique qui portait sur la musique un singulier regard azuré et composait … [lire la suite]

Black Rainbows – Cosmic Ritual Supertrip

 

La scène se passe au petit matin dans le garage de Heavy Psych Sounds à Rome, maison sérieuse fondée aux alentours de 2008 dans l’arrière-cour du groupe Black Rainbows par un Gabriele Fiori en mal de … [lire la suite]

Dopelord – Sign Of The Devil

Dopelord, quartet polonais avait fait souffler un petit vent frais depuis sur la planète doom avec son autoprod sur le lablel Green Plague Records en 2018. Children Of The Haze s’était démarqué par une approche entre classicisme et originalité. … [lire la suite]

1000mods – Youth Of Dissent

 

Les 1000mods, ont vu se développer autour d’eux une véritable hype. L’engouement du public pour le quartette les positionne comme l’œil du cyclone de la scène stoner grecque et chacune de leurs sorties est attendue de pied ferme … [lire la suite]

Camel Driver – \ /

 

Camel Driver pourrait devenir spécialiste des pochettes d’albums mettant en scène un dromadaire ,(oui, je suis certain que c’est un dromadaire et je suis persuadé que tu ne veux pas savoir comment je l’ai appris), pour leur second … [lire la suite]

Demonic Death Judge – The Trail

 

“Une jolie pochette trompeuse et un bain de boue, Chic! Chic! Chic!” Voilà ce que je me suis dit à la livraison de The Trial de Demonic Death Judge. Car oui, les Finlandais se sont forgé une solide … [lire la suite]

Slift – Ummon

 

Ummon est le petit dernier de Slift, trio toulousain versant dans le space, psyche barré astral. Cette sortie chez Vicious Circle et Stolen Body Records est joliment illustrée par Caza, dessinateur ayant fait ses preuves notamment chez Métal … [lire la suite]

Motsus – Oumuamua

 

Refaire la promo d’un album pour une réédition de celui-ci n’est pas l’apanage des stars mondialement reconnues. Parfois un Petit Poucet et son label à l’accent jovial s’y attèlent. C’est le cas pour Motsus et Polder records avec … [lire la suite]

Seven Planets – Explorer

Troisième LP et première signature chez Small Stone Records, le quartette ricain Seven Planets ne fait pas figure de rookie du stoner puisqu’il officie depuis 2007 et peut s’enorgueillir de 25 piges de pratique au sein de diverses formations. … [lire la suite]

Giöbia – Plasmatic Idol

 

Septième production depuis 2004, il serait faux de dire que Giöbia en est à son coup d’essai. Le groupe italien signe cette fois et toujours chez HPS un Plasmatic Idol, qui aurait bien fait une B.O pour Blade … [lire la suite]

Blutbad – Alcohodyssey

 

Plus Crossover que moi tu meurs, voilà quel aurait pu être le nom du premier album de Blutbad. Au lieu de ça les quatre italiens font le boulot tout en subtilité en choisissant pour la plaque le nom … [lire la suite]

Se connecter